BELGRAND (M.). Les travaux souterrains de Paris. EMMERY. Carte statistique des égouts de la ville de Paris. Sous la direction d’Alain CLEMENT & Gilles THOMAS. Atlas du Paris souterrain.

 

atlas-du-paris-soute-578619d8305bdLe Paris souterrain court sur des centaines de kilomètres. Sans lui, pas de vie, pas de ville. Galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses…le monde mystérieux du sous-sol garde la mémoire de l’histoire tout en jouant les coulisses de la Ville lumière dont il abrite, dans l’ombre, la complexe machinerie.

A la différence de la ville en surface qui a pu, à différentes reprises, céder aux tentations de la table rase, la ville souterraine ne saurait supprimer sans conséquences un étage de son histoire. Ce n’est pas la moindre séduction de cette cité enfouie dont l’appel résonne comme une invitations à descendre l’escalier sans fin de tous les Paris.

Sous la direction d’Alain Clément et Gilles Thomas, avec Alain Brachet-Sergent, Jeau-Paul Delacruz, Jean-Luc Faure, Renaud Gagneux, Marc Gayda, Philippe Laporte, Jean-Luc Largier, Alain Martaud, Julian Pepinster, Denis Pouvost, Xavier Ramette, André Rayroles.

Pour les Parisiens, vous pouvez commander ce livre ici.

Les habitants de Paris connaissent plutôt bien leur ville en surface. En revanche,  les entrailles de la capitale sont souvent terra incognita sauf pour quelques initiés qui communiquent parfois sur leurs explorations souterraines qui restent souvent clandestines.

Un des premier ouvrage sur les souterrains de la capitale est celui d’Héricart de Thury qui parait en 1815, nous l’avons présenté ici : Description des catacombes de Paris .

emerry 10Les grands travaux d’Haussmann que nous avons évoqué ici : Mémoires du baron Haussmann ont aussi été l’occasion d’une importante politique d’assainissement de la Ville qui avait à la fois des besoins en approvisionnement en eau et bien entendu en matière d’évacuation de déchets avec la construction d’un réseau d’égout conforme à une ville moderne. L’aura d’Haussmann a occulté un certain nombre de ses prédécesseurs qui au début du XIXe siècle furent aussi de grands administrateurs qui impulsèrent la rénovation de la ville comme les préfets Chabrol de Volvic dont nous avons présenté les importants travaux d’études voir ici : Recherches statistiques sur la ville de Paris et le Département de la Seine et Rambuteau qui commandera la carte des égouts de la capitale, voir ci-après.

belgrand 3Belgrand fut sous Haussmann le grand ordonnateur de l’assainissement de Paris. Il rassembla l’ensemble de ses études en plusieurs publications parues chez Dunod. Paris manquait d’eau et les ingénieurs de l’époque réalisèrent de multiples études sur ces sujets. Les deux ouvrages présentés ci-après présentent, les sources d’eau du bassin de la Seine et une étude sur les aqueducs romains, les travaux laissés par ces bâtisseurs de l’Antiquité allaient inspirer les ingénieurs du XIXe siècle.

L’ouvrage rédigé par Charles Kunstler donne, sous une version synthétique, un aperçu de l’ensemble des réseaux souterrains de la capitale.

_________________________

belgrand 1BELGRAND (M.). Les travaux souterrains de Paris. Etudes préliminaires La Seine. Régime de la pluie, des sources, des eaux courantes. Applications à l’agriculture. Atlas. Paris, Dunod, 1875. Un volume in-folio (42 cm x 30,5 cm).

Observations pluviométriques (1861-1869). Carte hydrologique et géologique du bassin de la Seine. Carte hydrologique du bassin de la Seine indiquant les stations d’observations du service hydrologique. Service hydrométrique du bassin de la Seine. Observations pluviométriques 1861-1869. Service hydrométrique du Bassin de la Seine. Observations faites sur les petits cours d’eau du 1er mai 1854 au 30 avril 1870. Observations faites sur les grands cours d’eau du 1er mai 1854 au 30 avril 1870.

Demi-reliure (usée), dos à cinq nerfs.

Pour acheter c’est ici.

___________

belgrand 2BELGRAND (M.). Les travaux souterrains de Paris II. Première partie Les Eaux. Introduction Les Aqueducs romains. Atlas. Paris, Dunod, 1875. Un volume in-folio (43,5 cm x 32,5 cm)

Carte topographique des environs de Rome avec le tracé des aqueducs romains (Appia, Anio Vetus, Marcia, Tepula, Julia, Alsietina, Claudia, Trajana, Anio Novus, Hadriana et Virgo) et des aqueducs construits par les papes (Vergine, Felice, Paolo et Pia). Carte de Rome dispositions principales du cours des Aqueducs dans la Ville.

Carte (en couleurs) des sources, usines et autres propriétés appartenant à la ville de Paris dans la vallée de la Vanne.

Aqueduc découvert au lieu dit La Faucaudrie. Profil en long de l’Aqueduc.

9 Planches photographiques montées sur onglet (12 photographies) : Aqueduc ancien. Dans la Baie de Kalamaki, Aqueducs romains. 2e Sereine Source de Marcia en aval d’Agosta, rive droite de l’Anio. Tranchée montrant l’Aqueduc en ruine encore rempli d’eau, Aqueducs romains. Arches de Dolabelle (1 an après J.C.) au dessus Château d’eau de l’Aqueduc Néronien (60 après J.C.) près de l’Eglise St Thomas à Rome. Aqueducs romains. Marcia (pierre de taille) Ruines de Tepula (petits matériaux) audessus à Roma Vecchia à 5 milles de Rome, Aqueducs romains. Château d’eau et Aqueduc de Claudia à Porta Furba à 2 milles de Rome à droite la Felice. Aqueducs romains. Subiaco Anio Novus, Les Lacs, région pierreuse. La Rivière d’Anio, restes du barrage formant le lac inférieur. Pont moderne et Chapelle des moines de St Benoist, Aqueducs romains. Porte majeure à gauche Claudia surmontée par Anio Novus à droite Marcia. Tepula et Julia passant sur la culée de l’Arche construite dans le mur d’enceinte, Aqueducs romains. Thermes du Gordiani Château d’eau (240 après J.C.). Aqueducs romains. Vallée Degli Arci près de Tivoli. Arcade d’Anio Novus. Tour Médiéval audessus, Aqueducs romains. Arcades de Claudia, 5 milles de Rome (Pierre de taille). Au dessus Anio Novus (Briques), Aqueducs romains. Claudia (Pierre de taille et arcs doubleaux en brique). Au dessus Anio Novus (Briques) à Roma Vecchio à 5 milles de Rome, Aqueducs romains. Arcs néroniens. Détails d’une arche montrant le mode de  construction inférieure.

1/2 reliure (usée), dos à cinq nerfs.

Pour acheter c’est ici.

___________

egouts 1egouts 2Carte statistique des égouts de la ville de Paris. Entrées d’eau; Grilles et Bouches sous trottoirs; Trappes de service. Lignes de faîtes; Division du Sol par Bassins. Reproduisant à l’Echelle d’un Milimètre et demi pour dix Mètres 0.00015 par Mètre. Les Plans. Archives dressés par lignes d’Egouts, sur l’Echelle de la Voirie de Paris et déposés à la Ville. Les dites Archives fondées; Les dits Plans relevés à partir de 1833 et la présente Carte exécutée : Sous les ordres et par les Soins de Mr Emmery, Ingénieur en Chef Directeur des Eaux, des Egouts et des canaux de la Ville de Paris; gravée Sur la demande du Conseil Municipal et suivant arrêté du 4 avril 1837 de Mr le Comte de Rambuteau Pair de France Préfet de la Seine Complétée jusqu’au 31 Décembre 1852. Dressé par Achin, Gravé par Dornier, Les Ecritures par Lalle, Dirigé par Monvoisin.

Une feuille entoilée dépliante (137 cm x 97 cm). 8 x 4 panneaux (24,5 cm x 17 cm).

Carte signée par l’Ingénieur en chef Directeur du Service Municipal Paris le 10 septembre 1853.

Carte coloriée (bleu – Seine et rouge – Lignes d’égout). Une fente sans manque sur une partie du milieu de la carte.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

__________

kunstler 1KUNSTLER (Charles). Paris souterrain. Paris, Flammarion, 1953. Un volume in-12 (19 cm x 12 cm), 229 pp.

Broché.

Bon exemplaire.

Anciennes carrières de Paris, Catacombes, Eaux souterraines, Egoûts, tous les espaces souterrains de la Capitale.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*