BONNARDOT (Alfred). Le mirouer du bibliophile parisien.

  Aujourd’hui un conte pour bibliophile rédigé par Alfred Bonnardot (1808-1884). Historien de Paris, bibliophile, essayiste, collectionneur, il a écrit sur les livres en général et Paris en particulier. Sa contribution aux études historiques parisiennes a été reconnue et en hommage à ses travaux, son nom est gravé sur la façade du Musée Carnavalet, rue des Francs-Bourgeois. En rédigeant son livre, le mirouer du bibliophile parisien, Alfred Bonnardot  a sûrement en mémoire les dispersions révolutionnaires des bibliothèques religieuses ou aristocratiques qui provoqueront l’émergence de réseaux de bibliophiles pour conserver ces ouvrages. C’est en 1834, que Charles Nodier lance le Bulletin du bibliophile. Jusqu’à sa disparition, Alfred Bonnardot rassemble une collection […]

(LE SAGE).Le géographe parisien ou le conducteur chronologique et historique des rues de Paris.

  Aujourd’hui un ouvrage anonyme ! En cherchant un peu dans les bibliographies l’ouvrage est attribué à  un de ces nombreux littérateurs s’emparant des sujets susceptibles d’intéresser un large public pour répondre à la commande des libraires. Ils sont d’ailleurs cinq pour éditer ce livre que son rédacteur avait astucieusement dédié au lieutenant-général de police de l’époque Antoine de Sartine qui a tenu de 1759 à 1774, sous une poigne de fer mais éclairée, la police parisienne. Il sera par la suite ministre de la marine sous Louis XVI. En fait le nom de l’auteur se trouve au privilège, il s’agit du sieur Le Sage. Les bibliographes pensent qu’il s’agit […]