FOCILLON (Henri). Illustrations de Charles JOUAS. Méandres. La Seine de Paris à Rouen.

  Parmi les milliers de livres parus au cours des siècles sur des thèmes parisiens, j’ai  des favoris. Méandres. La Seine de Paris à Rouen en fait partie. Tirage très limité (135 exemplaires), texte de qualité rédigé par un historien d’art réputé, grand illustrateur avec un dessin original et deux suites des lithographies, manque peut être une reliure d’exception mais l’ouvrage est tel que paru en feuilles sous son emboîtage d’origine. De quoi susciter l’intérêt et nous inviter à un voyage au long des méandres de la Seine. Commençons avec l’auteur Henri Focillon (1881-1943). Fils du graveur Victor-Louis Focillon, il entre à l’Ecole normale supérieure en 1901, il obtient l’agrégation […]

GIRAUD (Robert). Illustrations de Lars BO. Les cris de Paris.

  Robert Giraud (1921-1997). Résistant, il échappe de peu à la mort et doit sa survie à la libération de sa ville natale Limoges, par le colonel Guingoin. Monté à Paris, il collabore à partir de 1945 à Franc-Tireur, Paris-Presse, France-Soir avant de se lancer dans une activité de bouquiniste. Il était aussi  chroniqueur à l’Auvergnat de Paris. Ce compagnon de route de Doisneau qui illustrera de ses photos certains de ses livres (Le vin des rues, Denoël, 1983, Le royaume d’Argot, Denoël, 1965) et de Prévert que l’on retrouve en compagnie du photographe dans Bistrots, voir ici http://blog.paris-libris.com/prevert-jacques-photos-de-robert-doisneau-bistrots/    était un parisien qui sut écrire sur la langue des […]

LA SAULLAYE (Sieur de). Abrégé de la Vie & de la mort de Messire Charles de la Savssaye curé de Sainct Iacqves de la Bovcherie

  Si le sieur de la Saullaye n’avait pas rédigé son opuscule sur Charles de La Saussaye, les traces laissées dans l’Histoire par l’ecclésiastique seraient restées modestes. Doyen & Chanoine de l’Eglise S.Croix d’Orléans puis, chanoine de Paris et curé de Saint Jacques de la Boucherie, il meurt en 1621. Il est l’auteur d’Annales de l’Eglise d’Orléans et d’un Traité de la translation du corps de S.Benoît à Fleury. Sa famille était depuis longtemps établie dans les sphères du pouvoir royal et plusieurs de ses membres avaient occupé de hautes fonctions notamment ecclésiastiques. Quant au sieur de la Saullaye, il passait pour un ardent ligueur qui  s’était rallié à Henri […]