Catalogue de la bibliothèque de Monsieur Edgar Mareuse.

  Qui s’intéresse aux ouvrages anciens sur le thème de Paris a sans aucun doute croisé des livres ayant appartenu à Edgar Mareuse portant son ex-libris, une petite eau-forte d’Adolphe Lalauze, qui rappelait l’engagement de son propriétaire notamment pour l’histoire et l’archéologie parisienne. Son extraordinaire collection qui comportait 12427 numéros a été dispersée à Drouot en  plusieurs vacations du 10 au 28 décembre 1928 et du 29 mai au 12 juin 1929. Le catalogue de sa bibliothèque parisienne donne une idée de son l’ampleur, la section  » Paris et l’Ile de France » ne contenait pas moins de 6760 titres. Edgar Mareuse (1848-1926) était un bibliophile collectionneur, passionné de topographie parisienne et […]

TARDIEU (Ambroise). Dictionnaire iconographique des parisiens.

Ambroise Tardieu (1840-1912) est historiographe, archéologue et généalogiste. Dès son plus jeune âge, il se consacre à l’histoire de la Marche et de l’Auvergne en devenant un spécialiste reconnu de généalogie des familles nobles de ces deux provinces. En 1882, il découvre et fouille la villa gallo-romaine de Beauclair sur la voie romaine de Clermont-Ferrand à Limoges. Cette découverte lui procura une renommée internationale. Il fut membre de l’Institut archéologique de Rome, de l’Académie royale de Madrid et de diverses académies savantes françaises. Il ne s’intéressa pas qu’à l’Auvergne et ses talents d’historiographe s’employèrent aussi dans d’autres régions et villes. Dès le XIXe siècle, s’organise une importante mobilité des Auvergnats […]

LACOMBE (Paul). Bibliographie parisienne. Tableaux de moeurs (1600-1880).

Qui s’intéresse aux livres sur Paris  a un jour feuilleté l’ouvrage de Paul Lacombe : Bibliographie parisienne. Tableaux de mœurs (1600-1880). Paul Lacombe est un de ces nombreux érudits qui fouilla sans relâche les archives pour extraire des pépites que personne ne soupçonnait. Né en 1848 à la Glacière sur les bords de la Bièvre, il travailla chez un agent de change parisien et consacra la majorité de son temps disponible aux recherches historiques. En 1877, il entrait à la Société de l’Histoire de Paris, c’est là qu’il connut Jules Cousin qui devint son ami et préfaça sa Bibliographie parisienne Tableaux des mœurs (1600-1880) parue en 1886. Il participa avec d’autres […]