FARGUE (Léon-Paul). L’Ile Saint Louis. Vingt lithographies originales de Robert LESCURE et Michel BEAUDET.

En 1609, Christophe Marie propose à Henri IV de construire un pont entre le Marais et la rive gauche. En 1614, Marie et ses associés Poulletier et Le Regrattier s’engagent à construire deux ponts et à aménager l’Ile Notre Dame et l’Ile aux vaches propriétés des chanoines de Notre-Dame. Un plan est tracé, une rue centrale (aujourd’hui l’île Saint-Louis) et des transversales facilitent le lotissement de l’espace. Le projet rencontre quelques difficultés de financement et les associés sont contraints de vendre leurs terrains. Après l’achèvement du Pont Marie et le maçonnage des quais, les gens de robe et les financiers font construire de  beaux hôtels sur les quais. Les plus […]

GUIMBAUD (Louis). Illustrations de Georges GOBO. Les églises villageoises de Paris.

Louis Guimbaud (1869-1957) est un homme de lettres, linguiste et spécialiste de Victor Hugo. C’est peut-être cette connaissance approfondie de l’oeuvre d’Hugo et en particulier des  » Misérables » qui le pousse à s’intéresser aux églises des villages parisiens. En effet, le célèbre roman se déroule à Paris principalement de 1815 à 1818 puis de 1823 à 1833 et ses personnages au gré des épisodes, se déploient dans la ville et ses faubourgs. Georges Gobô (Georges Gobeau) (1876-1958) est un peintre, illustrateur, lithographe et graveur. Il expose ses eaux-fortes et ses lithographies à la Galerie Georges Petit en 1916 et 1926 et ses dessins et peintures chez Bernheim jeune en 1919 […]

HUYSMANS (Joris-Karl). Illustrations de Auguste LEPERE. La Bièvre, Les Gobelins, Saint-Séverin.

Joris-Karl Huysmans, écrivain et critique d’art (1848-1907). En tant que romancier et critique d’art, il prend une part active à la vie littéraire et artistique française dans le dernier quart du XIXe siècle. Défenseur du naturalisme à ses débuts, il rompt avec cette école pour explorer les possibilités nouvelles offertes par le symbolisme et devient le principal représentant de l’esthétique fin-de-siècle. Dans la dernière partie de sa vie, il se convertit au catholicisme. Par son œuvre de critique d’art, il contribue à promouvoir en France la peinture impressionniste ainsi que le mouvement symboliste et permet au public de redécouvrir l’œuvre des artistes primitifs. En 1874, il fait paraître à compte […]