MOQUART. Nouvelles causes célèbres ou faste du crime. Conspiration des chevaliers de l’épingle noire.

    Il est des livres que l’on hésite à manipuler, leur ancienneté, la finesse de leur reliure, leur papier fragile font que parfois, la légende des bibliophiles qui ne lisent pas, est exacte. Certains livres précieux se regardent de peur qu’une manipulation excessive ne les ruine. Et puis il y a des livres qui ont moins de prétentions bibliophiliques et qui simplement peuvent se lire même si ils ont déjà plus de cent cinquante ans. L’ouvrage que nous allons vous présenter appartient à cette dernière catégorie. C’est l’oeuvre d’une personnalité peu connue dont l’influence auprès de Napoléon III fut grande tout comme la fidélité, sans faille. Jean-François Constant Mocquard […]

FREGIER (Honoré-Antoine). Histoire de l’administration de la police de Paris depuis Philippe-Auguste jusqu’aux Etats Généraux de 1789.

  Depuis Napoléon Ier, en matière de police, la capitale est placée sous l’autorité d’un préfet. Dans les prochains mois, la municipalité parisienne va récupérer de nombreux pouvoirs jusqu’à présent dévolus à la Préfecture de Police notamment en matière de voirie et de circulation. Il était donc intéressant  au moment où un important transfert de compétences va s’organiser, de découvrir l’organisation de la police parisienne au cours des siècles. Les livres sur l’histoire de la police parisienne sont peu nombreux. Au début du dix-huitième siècle, Nicolas Delamare publie un ouvrage important en trois volumes, Traité de la Police  en trois volumes (1705-1719, Cot, Brunet) qui fait référence. Les bouleversements apportés […]

SANSON (Henri-Clément). Mémoires.

le nom des Sanson est associé à la guillotine et à la Révolution mais cette famille de bourreaux avait une longue tradition dans cet office. Depuis le XVIIe siècle, les Sanson exercent cette charge. Charles Sanson devient aide bourreau à Rouen en 1675. Il quitte la Normandie, s’installe à Paris comme aide-bourreau et devient l’exécuteur de la Ville, Prévôté et Vicomté de Paris, en 1688. La dynastie des Sanson, exécuteur des hautes-oeuvres commencent, elle s’achèvera six générations plus tard en 1847. Les Sanson exécutèrent au cours des siècles tous les condamnés à mort dans la ville de Paris. Les mises à mort prenaient des formes variées. Elles rencontraient un grand […]