DUPLOMB (Charles). Histoire générale des Ponts de Paris.

  C’est une intéressante histoire des ponts de Paris jusqu’en 1910 que nous livre Charles Duplomb (1844-1937). Depuis d’autres ponts ont été construits. Les ponts Amont et Aval qui permettent au périphérique de franchir la Seine à l’est et à l’ouest, le pont Charles de Gaulle qui relie le 12 arrondissement au 13e dans le nouveau quartier de la Gare et aussi des passerelles comme la passerelle Sedar Senghor qui relie le port de Solférino au port des Tuilerires et la passerelle Simone de Beauvoir située entre les ponts de Bercy et de Tolbiac. Les histoires de tous les ponts jetés sur la Seine à Paris sont évoqués : Pont […]

DU COUDRAY. Anecdotes intéressantes et historiques de l’illustre voyageur, pendant son séjour à Paris.

  Qui est cet illustre voyageur, comte de Falckenstein ? Le masque tombe facilement, il s’agit de Joseph II (1741-1790), fils de Marie-Thérèse d’Autriche et frère de Marie-Antoinette. Il succède à son père comme empereur des Romains en 1765 et il devint co-régent des possessions héréditaires des Habsbourg dont il hérita à la mort de sa mère en 1780. L’oeuvre réformatrice de Joseph II dans son vaste Empire est importante. Il commence par soumettre l’Eglise à L’Etat en réduisant le nombre de séminaires, en supprimant certaines congrégations et ordres contemplatifs et en ayant une politique de tolérance à l’égard des chrétiens non catholiques. Inspiré par l’esprit des Lumières, il réforme […]

NODIER (Charles). Vignettes par MARVILLE et FOUSSEREAU. La Seine et ses bords.

  Charles Nodier (1780-1844), écrivain, romancier et académicien est un des inspirateurs du romantisme. Installé à Paris en 1801, il publie ses premiers romans Les Proscrits, Le Peintre de Salzbourg suivi des Méditations du cloître puis un Dictionnaire raisonné des onomatopées françaises ainsi qu’une ode contre le premier Consul qui lui vaudra à la fin de l’année 1803, la prison et l’assignation à résidence à Besançon sa ville de naissance. Mêlé à la conspiration dite de l’Alliance, il prend la fuite mais peut revenir s’installer à Besançon à la fin de 1805. Il ouvre à Dôle en 1808, un cours public de philosophie, belles-lettres et histoire naturelle. En janvier 1813, […]