HANOTAUX (Gabriel). Illustration Albert ROBIDA. La Seine et les Quais.

  Gabriel Hanotaux (1853-1944), diplomate, historien et homme politique français. Il intègre en 1879 le ministère des affaires étrangères. Il sert notamment comme secrétaire d’ambassade à Constantinople. Il est chef de cabinet de Jules Ferry lorsqu’il est nommé président du Conseil en 1883. Il devient ministre des Affaires étrangères en mai 1894, il le restera jusqu’en 1898. Il redevient ministre des affaires étrangères de 1896 à 1898. Il s’attache  à resserrer les liens avec la Russie pour contenir la puissance anglaise. Au début des années 20, il est délégué de la France à la Société des nations. En 1897, il est élu à l’Académie Française au 29e fauteuil. Il est […]

ELUARD (Paul). Illustrations de Jean HUGO. En avril 1944. Paris respirait encore !

  Deux artistes pour cette plaquette qui célèbre Paris prochainement libéré. Le poète Paul Eluard (1895-1952) ami des cubistes, dadaïstes et surréalistes, il est à l’avant-garde littéraire et artistique de l’époque. Pendant la 2e guerre mondiale, il participe à la littérature clandestine. C’est son poème Liberté publié en 1942 dans le recueil Poésie et vérité qui fut parachuté à des milliers d’exemplaires par des avions  de la Royal Air Force au-dessus de la France occupée. Jean Hugo (1894-1984) peintre, illustrateur et écrivain est l’arrière petit-fils de Victor Hugo. Ce poème libre d’Eluard avec les gouaches de Jean Hugo, livre les impressions du poète dans la capitale occupée. Nous descendions vers […]

COLETTE. Illustrations de André DIGNIMONT. Paris de ma fenêtre.

  Nous ne revenons pas sur l’illustrateur André Dignimont que nous avons déjà évoqué dans notre blog d’hier, voir ici. Colette nécessite toute la place ! Juste pour mémoire, elle connaissait très bien André Dignimont et elle préfaça en 1929, un des ouvrages de la série des Artistes du Livre consacré à l’illustrateur. Sidonie-Gabrielle Colette (1873-1954), romancière, actrice, journaliste à la vie étonnante, de la Puisaye de son enfance jusqu’au jardin du Palais-Royal, des scandales des représentations saphiques aux funérailles nationales laïques puisque l’Eglise avait refusé les obsèques religieuses en 1954, elle a connu toutes les aventures de son siècle qu’elle a su décrire de sa plume gourmande. Après une enfance […]