COLETTE. Illustrations de André DIGNIMONT. Paris de ma fenêtre.

  Nous ne revenons pas sur l’illustrateur André Dignimont que nous avons déjà évoqué dans notre blog d’hier, voir ici. Colette nécessite toute la place ! Juste pour mémoire, elle connaissait très bien André Dignimont et elle préfaça en 1929, un des ouvrages de la série des Artistes du Livre consacré à l’illustrateur. Sidonie-Gabrielle Colette (1873-1954), romancière, actrice, journaliste à la vie étonnante, de la Puisaye de son enfance jusqu’au jardin du Palais-Royal, des scandales des représentations saphiques aux funérailles nationales laïques puisque l’Eglise avait refusé les obsèques religieuses en 1954, elle a connu toutes les aventures de son siècle qu’elle a su décrire de sa plume gourmande. Après une enfance […]

DELTEIL (Joseph). Lithographies de Robert DELAUNAY. Allô Paris.

  Dans ce livre apparaît toute l’effervescence des talents des folles années 20 parisiennes. Robert Delaunay (1885-1941) produit en 1904 ses première peintures influencées par les néo-impressionnistes et les fauves. En 1907, il entreprend un travail important sur les monuments de Paris qu’il nomme Ville de Paris ou la Ville. Sa toile Paris Saint-Séverin (1909) marque le début de sa théorie des couleurs. En 1909, il rencontre Sonia Terk avec qui il se marie et formeront jusqu’à la mort de Robert en 1941, un couple d’artistes reconnus. En 1919, influencé par le cubisme, ses toiles deviennent quasi monochrome. Avec sa femme et quelques artistes, il est le fondateur du mouvement […]

PINET (G.). Histoire de l’Ecole Polytechnique et ALBERT-LEVY, PINET (G.). L’Argot de l’X.

L’Ecole polytechnique fondée en 1794 était à l’origine située sur la Montagne Sainte Geneviève à Paris et est depuis 1976, installée à Palaiseau. Depuis sa création, l’Ecole assure la formation d’ingénieurs recrutés chaque année par un concours d’admission parmi les plus difficiles des Grandes Ecoles françaises. Les Universitaires peuvent aussi intégrer cette Ecole par le biais d’admissions parallèles. Créée le 7 vendémaire an III (28 septembre 1794) sous le nom de « Ecole centrale des travaux publics », elle est renommée « Ecole polytechnique » un an plus tard. En 1804, Napoléon Ier donne à Polytechnique un statut militaire et installe l’Ecole sur la montagne Saint-Geneviève à Paris. Les missions de service public de […]