RICHEPIN (Jean). Illustrations de Auguste LEPERE. Paysages et coins de rues.

Jean Richepin (1849-1926). Poète, romancier et auteur dramatique. Normalien, il obtient sa licence de lettres en 1870 et sert pendant la guerre dans un corps de francs-tireurs. Dans les années suivantes, il collabore à plusieurs journaux et exerce des métiers variés, professeur, matelot, portefaix à Naples et à Bordeaux. A partir de 1875, il apparaît au quartier Latin et devient une personnalité de la bohême parisienne. Fortement inspiré par les oeuvres de Petrus Borel, Baudelaire et Jules Vallès, il rejette le joug des conventions sociales et culturelles. En 1876, il rencontre son premier grand succès avec la Chanson des gueux qui lui vaut un procès pour outrage aux bonnes moeurs […]

LABESSADE (Léon de). Les ruelles au XVIIIe siècle.

  C’est  la vie brillante de Paris au XVIIIe siècle qui apparaît dans les pages de cet ouvrage. Un simple regard à  la table des matières donne un aperçu  de l’époque où les femmes tenaient de façon officielle ou officieuse un rôle central. Volume I : Lettre pastorale à Madame la Marquise de Pompadour, par l’abbé de Bernis, comte de Lyon, ambassadeur de France près la République de Venise; Sur l’aventure de M.de la Popelinière, Requête burlesque des ducs et duchesses au Régent de France, Philippe d’Orléans (1716); Mémoire contre les ducs et pairs au duc d’Orléans (minorité de Louis XV); La police des moeurs au XVIIIe siècle. Volume II […]

MEILHAC (Henri). Illustrations de Pierre VIDAL. Contes parisiens du second Empire.

Henri Meilhac (1830-1897) auteur dramatique, librettiste d’opérettes et d’opéras. Après ses études au Collège Louis le Grand, Henri Meilhac travaille tout d’abord comme employé dans une librairie puis il devient dessinateur au Journal pour rire de 1852 à 1855 sous le pseudonyme de Thalin et donne des articles dans diverses revues où se signale déjà sa fantaisie dans le plus pur esprit boulevard. Meilhac était grand bel homme bon vivant amateur de jolies femmes jusqu’à rester célibataire. Avec Ludovic Halevy rencontré en 1860, il entame une collaboration de près de vingt ans donnant les livrets des plus célèbres opérettes de Jacques Offenbach dont la Belle Hélène (1864) La Vie parisienne […]