MEILHAC (Henri). Illustrations de Pierre VIDAL. Contes parisiens du second Empire.

Henri Meilhac (1830-1897) auteur dramatique, librettiste d’opérettes et d’opéras. Après ses études au Collège Louis le Grand, Henri Meilhac travaille tout d’abord comme employé dans une librairie puis il devient dessinateur au Journal pour rire de 1852 à 1855 sous le pseudonyme de Thalin et donne des articles dans diverses revues où se signale déjà sa fantaisie dans le plus pur esprit boulevard. Meilhac était grand bel homme bon vivant amateur de jolies femmes jusqu’à rester célibataire. Avec Ludovic Halevy rencontré en 1860, il entame une collaboration de près de vingt ans donnant les livrets des plus célèbres opérettes de Jacques Offenbach dont la Belle Hélène (1864) La Vie parisienne […]

HUYSMANS (Joris-Karl). Illustrations d’Auguste LEPERE. La Bièvre, Les Gobelins, Saint-Séverin.

Joris-Karl Huysmans, écrivain et critique d’art (1848-1907). En tant que romancier et critique d’art, il prend une part active à la vie littéraire et artistique française dans le dernier quart du XIXe siècle. Défenseur du naturalisme à ses débuts, il rompt avec cette école pour explorer les possibilités nouvelles offertes par le symbolisme et devient le principal représentant de l’esthétique fin-de-siècle. Dans la dernière partie de sa vie, il se convertit au catholicisme. Par son œuvre de critique d’art, il contribue à promouvoir en France la peinture impressionniste ainsi que le mouvement symboliste et permet au public de redécouvrir l’œuvre des artistes primitifs. En 1874, il fait paraître à compte […]

MONTORGUEIL (Georges). Illustrations de Pierre VIDAL. La vie à Montmartre.

Georges Montorgueil (Octave Lebesgue) 1857-1931, journaliste et écrivain a publié de nombreux ouvrages sur différents thèmes parisiens. Il est aussi connu pour ses livres pour enfants illustrés par Job. Ecrivain de la Belle Epoque, il en a capté l’esprit et rendu la gaieté, ses œuvres illustrées par des artistes réputés sont recherchées. Parmi celles-ci et sur les sujets parisiens nous pouvons notamment citer, L’année féminine. Les déshabillés au théâtre (1896), La vie des Boulevards Madeleine-Bastille (1896),  Croquis parisiens. Les plaisir du Dimanche à travers les rues (1896),  l’année féminine. Les parisiennes d’à présent (1897), Paris dansant (1898),  Les eaux et fontaines de Paris (1925). Montmartre ne pouvait échapper à la […]