VILLIERS (P.). Manuel du voyageur à Paris. 1810 et 1813. Nouveau guide du conducteur parisien.

 

Les  guides parisiens sont une source inépuisable de  découverte de la capitale. Le genre initié par Gilles Corrozet sera largement développé à partir du XVIIe siècle. On assiste à l’émergence et au développement de ce type d’ouvrages entre les deux premières décennies du XVIIe et les deux dernières du XVIIIe, le nombre des tirages est presque multiplié par dix.

Les guides de Paris ont pour objet la description des monuments et des curiosités de la capitale avec le souci pratique d’aider le lecteur à se repérer dans le dédale des rues parisiennes et d’une certaine façon de parfois décrire le décor jusqu’au moindre cul de sac.

Ce genre d’ouvrages se développe pour répondre à la croissance de la ville et à l’essor des voyageurs européens pour lesquels Paris est une étape privilégiée. L’extension progressive de la capitale rendait nécessaire le recours à ce type de guide pour comprendre la topographie de la ville et son organisation pour les voyageurs séjournant dans la capitale pour affaires ou en visite.

Parallèlement à ce type d’édition, d’autres auteurs ont une approche complémentaire du sujet en faisant de Paris un objet plus large d’étude. C’est le cas avec L.-S.Mercier et son Tableau de Paris qui propose une physionomie morale de la capitale et aussi de Jèze dans Etat ou Tableau de la Ville de Paris, qui a le souci de donner au lecteur une clé philosophique de la capitale en apportant un éclairage sur l’organisation de la ville dans son ensemble et non seulement sur sa topographie.

Nous nous sommes déjà attardés dans ce blog sur plusieurs « guides » parisiens des XVIIe et XVIIIe siècle :

Thierry. Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, Liger. Le voyageur fidèle ou le guide des étrangers dans la ville de Paris, Nemeitz. Séjour de Paris, Alletz. Almanach parisien en faveur des étrangers, Le Sage. Le géographe parisien, Dezallier d’Argenville. Voyage pittoresque de Paris, Piganiol de La Force. Description de Paris….

Nous poursuivrons cette série en présentant quelques exemplaires de ce genre datant du début du XIXe siècle. Deux éditions du Manuel du voyageur à Paris (1810 et 1813) et Le Nouveau guide ou conducteur parisien datant de 1824. Nous sommes successivement sous l’Empire puis la Restauration. Paris après la période agitée de la Révolution accueille de plus en plus de visiteurs.

Dans son Manuel du voyageur, P.Villiers qui se présente comme ancien capitaine de Dragons propose un manuel pratique à l’usage des voyageurs pour qu’ils trouvent sous une forme synthétique, tous les renseignements nécessaires à la connaissance de la capitale pour un visiteur de passage voire même pour un parisien à la recherche de renseignements administratifs.

Une table alphabétique des matières contenues dans l’ouvrage et un Indicateur parisien ou itinéraire des rues, places, quais, culs-de-sacs, carrefours, marchés, cloîtres, Passages, boulevard, barrières, jardins publics, etc… complètent l’ouvrage et lui donne un côté pratique propre à satisfaire le visiteur de passage.

Le Château d’Eau.

Dans le Nouveau guide ou conducteur parisien qui peut être attribué à Bazot nous avons mais cette fois à une date légèrement postérieure (1824), le même type de guide fourmillant de renseignements pratiques avec un indicateur des rues de Paris. Ce guide contient aussi des gravures représentant les principaux monuments de la capitale. Frontispice (Statue d’Henri IV sur le Pont Neuf), Le Chateau d’Eau, L’Ecole Militaire, La Halle au Blé, La colonnade du Louvre, Le palais Royal vu du jardin, Le palais des Tuileries, Le Luxembourg, Le palais de Justice, Le pont Neuf vu du pont des Arts, L’Odéon.

_____________

VILLIERS (P.). Manuel du voyageur à Paris ou Paris ancien et moderne, contenant la description historique et géographique de cette capitale, de ses Monumens, Palais, Edifices publics, Jardins, Spectacles, etc., de tout ce qui peut intéresser les étrangers; suivie de l’état alphabétique des rues. Nouvelle édition revue, corrigée, et considérablement augmentée. Paris, Delaunay, 1810. Suivi de l’indicateur parisien ou Itinéraire des Rues, Places, Quais, Culs-de-Sac, Carrefour, Marchés, Cloîtres, Passages, Boulevard, Barrières, Jardins Publics, etc. qui se trouvent dans la capitale de l’Empire Français pour faire suite au Manuel du voyageur à Paris. Paris, Delaunay, 1810. Un volume in-16 (14 cm x 9,5 cm), (2), 317-44 pp.

Broché sous sa couverture bleue d’origine. Etiquette de titre. Petits manques de papier au dos Sur la page de titre, cachet d’un précédent propriétaire de l’ouvrage : Jacobe Darembecourt.

Pour acheter c’est ici.

___________

VILLIERS (P.). Manuel du voyageur à Paris ou Paris ancien et moderne. Contenant la Description historique et géographique de cette capitale, de ses Monumens, Palais, Edifices publics, Jardins, Spectacles, etc., de tout ce qui peut intéresser les étrangers; suivie de l’état alphabétique des rues. A la suite L’Indicateur parisien ou Itinéraire des Rues, Places, Quais, Culs-de-Sac, Carrefour, Marchés, Cloîtres, Passages, Boulevards, Barrières, Jardins publics, etc.qui se trouvent dans la capitale de l’Empire Français pour faire suite au manuel du voyageur à Paris.  Paris, Delaunay, 1813. Un volume in-16 (14,5 cm x 9 cm), 358-44 pp.

Nouvelle édition.

Reliure cartonnée de l’époque, pièce de titre, dos décoré. Charnières fendues.

Pour acheter c’est ici.

_________________

Nouveau guide ou conducteur parisien. Contenant des détails exacts sur la ville de Paris, depuis son origine jusqu’à nos jours; l’indication des jours d’audience des Ministres; la description des Eglises, Monumens, Palais et Edifices de cette capitale; les jours où les Etrangers et le Public sont admis dans les Musées, Bibliothèques et autres Etablissemens remarquables; Suivi d’une Nomenclature des Rues, Quais, Places, Ponts, etc., que renferme cette grande Cité; augmenté de toutes les nouvelles rues et places formées depuis 1811 jusqu’en 1824; enrichi de gravures en taille-douce. Paris, Chassaignon, 1824. Un volume in-12 (15 cm x 9 cm), XXXII-334-35 pp.

11 planches gravées hors texte.

Brochage de l’époque.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*