SAINT-EXUPERY (Antoine de). Le Petit Prince. Reynal & Hitchcock, 1943.

 

Antoine-de-Saint-Exupery_mediumAntoine de Saint-Exupéry (1900-1944), écrivain, reporter et aviateur est l’auteur du livre écrit en français le plus lu au monde, le Petit Prince.

Devenu pilote pendant son service militaire en 1921, Antoine de Saint-Exupéry est engagé par la compagnie Latécoère en 1926 pour transporter le courrier de Toulouse au Sénégal avant d’être affecté en Amérique du Sud en 1929. Il côtoie les légendes de l’Aéropostale comme Mermoz et Guillaumet.  Ses premiers romans, Courrier du sud chez Gallimard en 1929 et Vol de nuit toujours chez Gallimard en 1931 s’inspirent de son activité de pilote. A partir des années 30 suite aux difficultés rencontrées par son employeur, il se consacre à l’écriture et au journalisme. Il devient reporter pour Paris-Soir et  effectue de grands reportages notamment au Viet Nam, à Moscou et en Espagne. Il publie Terre des hommes chez Gallimard en 1939. Au début de la 2e guerre mondiale, il est affecté comme capitaine dans une escadrille de reconnaissance aérienne. Après l’armistice, il quitte la France pour New York avec le souhait de faire entrer en guerre les Américains. Il publie Pilote de guerre en février 1942 aux Editions de la Maison Française. Il quitte New York en avril 1943 pour rejoindre Alger et s’engager dans les forces françaises libres. Il vient juste de publier au début d’avril 1943 le Petit Prince. Il disparaît en mer le 31 juillet 1944 lors d’une mission de reconnaissance photographique visant à préparer le débarquement en Provence.

pp1

ppp1ppp2Le Petit Prince est un phénomène éditorial. c’est en effet, l’ouvrage de la littérature française le plus lu et le plus connu dans le monde.

Dans un langage simple destiné à être compris par les enfants, le Petit Prince présente une conception symbolique de la vie en invitant le lecteur à retrouver l’enfant qu’il a été. Le narrateur qui s’est posé en catastrophe dans le désert après une panne de moteur est réveillé par une petite voix qui lui demande :  » S’il vous plait…dessine-moi un mouton « . Cette phrase est devenue emblématique du livre. Le petit prince raconte son histoire. Il vit sur une autre planète. Il ramone les volcans et arrache les baobabs pour qu’ils n’envahissent pas la planète.  Puis il contemple le soleil. Il assiste à la naissance d’une superbe rose et découvre que l’amour peut avoir des épines…Il décide alors de quitter sa planète et d’aller explorer les étoiles pour trouver des amis. Après quelques déconvenues, il arrive sur la Terre et ses rencontres le déçoivent. Il arrive dans un jardin de roses, nouvelle déconvenue. Il rencontre le renard et c’est grâce à lui qu’il découvre l’amitié :  » On ne voit bien qu’avec le coeur ». Puis il croise un aiguilleur et un ppp3ppp4marchand avant de rencontrer l’aviateur et le guide vers un puits dans le désert. Et finalement, il explique à l’aviateur qu’il doit rentrer sur sa planète.

L’ouvrage vendu à plus de cent quarante millions d’exemplaires dans le monde et douze millions d’exemplaires en France, est traduit en plus de 270 langues et dialectes

Maintenant, plongeons nous dans les méandres des premières éditions du Petit Prince. Elles sont new-yorkaises tant dans leurs versions anglaises que françaises. Les premières datent de 1943. L’édition Gallimard est de 1945 et ne peut être considérée comme l’édition originale.

Réfugié aux USA, Antoine de Saint Exupéry reçoit une commande de son éditeur américain (E.Reynal) d’écrire un conte pour enfants, l’histoire d’un petit personnage qu’il dessine partout. Ce texte devait être publié pour les fêtes de Noël 1942. Au début de l’été 1942, il loue avec son épouse Consuelo une maison à Westport puis part s’installer dans ppp5ppp15le manoir de Bevin House à Northport (Long Island) pour être au calme. Le texte est achevé en octobre 1942 mais Saint Exupéry tarde à achever son illustration.

Finalement la première édition du Petit Prince (The Little Prince) est publiée le 6 avril 1943 par Reynal & Hitchcock en anglais et quelques jours plus tard en français.  En effet, beaucoup de français sont réfugiés aux Etats-Unis pendant la 2e guerre mondiale. Saint-Exupéry quitte les USA le 13 avril 1943 pour s’engager dans les forces françaises libres en Algérie.

Dès la parution de l’ouvrage, les critiques sont élogieuses. Le grand réalisateur Orson Welles envisage de porter le livre au cinéma, mais finalement il abandonne le projet, Walt Disney refuse de le financer.

Les deux éditions (anglaise et française) ont le même format, sont reliées (toile estampée d’un dessin du Petit Prince) et protégées  par une jaquette illustrée.

ppp6ppp7L’édition originale du premier tirage comporte pour l’édition en langue anglaise : 525 exemplaires numérotés à la main et signés par l’auteur (dont 25 hors commerce) et pour l’édition en langue française  : 250 exemplaires (dont 10 hors commerce) numérotés à la main et signés par l’auteur.

Ces deux éditions sont couvertes d’une toile rose/havane (souvent présentée comme saumon) estampée en couleur (rouge/marron) d’un dessin du Petit Prince (sur l’Astéroïde). Le livre est protégé par une jaquette à rabats illustrée du dessin complet du Petit Prince sur l’Astéroïde. Sur le premier rabat de la jaquette figurent un résumé de l’ouvrage et l’adresse de l’éditeur : Reynal & Hitchcock, Inc 396 Fourth Avenue New York.

Une première édition fait suite à ce tirage de tête. Elle est en tout point comparable au tirage de tête, seule manque la justification du tirage. Son prix de vente était fixé en 1943 à deux dollars. Cette mention se trouve sur le premier ppp8ppp9rabat de la jaquette. L’adresse de l’éditeur est la même que pour l’édition originale : Reynal & Hitchcock 396 Fourth Avenue New York. A partir de la sixième édition française l’adresse devient : Reynal & Hitchcock 8th West Street, puis pour la 7eme édition : Reynal & Hitchcock 383 Madison Avenue.

Dans l’édition française uniquement se trouve l’illustration du Petit Prince au sommet d’une montagne regardant l’horizon et sur le massif de gauche du dessin, une légère tache noire évoquant un oiseau survolant les montagnes. Cette tache est connue sous le nom de « marque au corbeau » et caractérise les premiers tirages de l’édition française new yorkaise. Cette marque au corbeau disparaît après le sixième tirage en langue française.

La couleur de la toile de la reliure évolue au fur et à mesure des retirages. Du saumon initial, elle passe au gris (1er au 4e tirage) puis au bleu (5e et 6e tirage) pour revenir au saumon d’origine.

Le manuscrit original est conservé à la Pierpont Morgan Library à New-York.

La première édition française chez Gallimard aurait dû paraître pour Noël 1945, la publication sera repoussée jusqu’en avril 1946. Cette première édition est reliée sous toile bleue estampée d’une illustration sur le premier plat et du sigle NRF en premier et second plat. Elle dispose aussi d’une jaquette imprimée identique au modèle new-yorkais. Le premier tirage paraît en avril 1946. Il est de 12750 exemplaires sur papier Hélio typo Navarre : 12250 exemplaires de 1 à 12.250, 300 hors commerce de I à CCC et 170 exemplaires « de passe » non numérotés. chez Gallimard. Cette édition ne disposait pas des aquarelles originales restées à New-York. Il a donc fallu « retramer » les illustrations de l’édition américaine  pour recomposer le livre. Ce qui provoqua quelques coquilles et changements de couleurs (notamment la cape du Petit Prince qui vire du vert au bleu dans l’édition française).

pp 26Les éléments de l’enquête étant désormais disponibles, venons en à notre exemplaire.

pp 3Notre livre est couvert de toile grise avec la silhouette estampée du Petit Prince sur le premier plat, en page 11 la cape du Petit Prince pp 6est verte et en page 63, la tache noire évoquant le corbeau est présente.

L’ouvrage porte la mention  » Third Printing « (3e tirage).

La jaquette (recto-verso) est illustrée du dessin de la page 15 « Le Petit Prince sur l’astéroïde B 612 ».

Le premier rabat de la jaquette porte un prix, 2 dollars, quelques lignes extraites de l’ouvrage et la mention de l’éditeur Reynal & Hitchcock, inc 386 Fourth Avenue, New York.

Nous avons une parfaite cohérence entre l’ouvrage et la jaquette. La troisième impression (couverture toilée grise et présence de la marque au corbeau) correspond à une jaquette portant l’adresse Reynal & Hitchcock 386 Fourth Avenue, New-York et le prix de 2 dollars.

ppp11

ppp13

pp 29

Cet ouvrage a appartenu à un français exilé à New York pendant la 2e guerre mondiale. L’exemplaire revenu en France avec son propriétaire passe entre diverses mains de sa famille. Il est en relativement bon état pour sa reliure (coiffes légèrement aplaties et deux coins légèrement frottés). En revanche sa jaquette quasiment complète en dépit d’un petit manque au dos a souffert du temps et sans doute de l’humidité (piqûres sur les deux plats et dos jauni). L’intérieur est très frais.

C’est un émouvant témoignage de la première édition new yorkaise du plus célèbre ouvrage français.

_________________________

le petit prince 4le petit prince 5le petit prince 2

SAINT-EXUPERY (Antoine de). Le Petit Prince. New-York, Reynal & Hitchcock, 1943. Un volume in-8 (23 cm x 18,5 cm), 93 pp.

Relié (Couverture toile grise). Titre et silhouette du Petit Prince ( Le Petit Prince sur l’astéroïde B 612) sur le premier plat. Titre au dos, nom de l’auteur et de l’éditeur au dos. Jaquette illustrée (Le petit prince sur l’astéroïde B 612). Jaquette piquée. Dos jauni et petit manque. Bel état intérieur.

Troisième tirage de la première édition parue en français en 1943 à New-York chez Reynal & Hitchcock 386 Fourth Avenue.
le petit prince 1

Vendu.

L’ensemble des détails bibliographiques provient du site internet d’un collectionneur passionné par le Petit Prince : http://www.petit-prince-collection.com/.

Prochaine parution mercredi 29 juin : Ces chinois de parisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*