PRUDHOMME (Louis-Marie). Miroir historique, politique et critique de l’ancien et du nouveau Paris et du département de la Seine.

 

Aujourd’hui, Paris sous l’Empire avec le Miroir historique, politique et critique de l’ancien et du nouveau Paris rédigé par Louis-Marie Prudhomme qui n’appréciait pas particulièrement le régime impérial qui avait écarté les révolutionnaires les plus fervents à l’exception notable de son redoutable ministre de police, Fouché.

Louis-Marie Prudhomme (1752-1830) débute sa vie professionnelle comme commis libraire à Lyon puis à Paris. Avant la Révolution, il est plusieurs fois arrêté pour ses écrits pamphlétaires. A partir de juillet 1789 et jusqu’en février 1794, il publie les Révolutions de Paris qui rencontre un grand succès populaire. Ce journal fait preuve d’une violence extrême à l’encontre de la monarchie et de la famille royale. En 1797, il publie l’Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la Révolution française, l’ouvrage sera saisi par la police du Directoire. En 1799, il devient directeur des hôpitaux de Paris tout en continuant d’exercer ses activités d’imprimeur-libraire et d’écrivain. Hostile à l’Empire, il est favorable à la Restauration et publie en 1825, l’Europe tourmentée par la révolution de France, ébranlée par dix-huit années de promenades meurtrières de Napoléon Bonaparte.

Les premières éditions de l’ouvrage ne comportaient que deux volumes, la troisième compte six volumes qui donnent un aperçu complet de la capitale sous l’Empire. Les deux premiers volumes contiennent des articles généraux, les tomes 3,4, 5 et 6 font connaître dans tous ses détails la ville; ils sont divisés en quatre promenades, qui commencent chacune à une barrière opposée, et se terminent à un point central de l’intérieur. Première promenade.-Barrière d’Enfer, du sud au sud-est, et se termine rue du Pont de Lody.  Deuxième promenade.-Barrière d’Enfer, du sud au sud-ouest, et se termine plaine de Grenelle.  Troisième promenade.-Barrière de Neuilly, de l’ouest au nord-ouest, et du nord-ouest au centre, et se termine rue St.-Germain-l’Auxerrois. Quatrième promenade.-Barrière du Trône ou de Vincennes, du nord-est au centre, et se termine rue Coq-héron, ou Coquéron. A la fin de ce tome, se trouve les noms des hommes illustres, célèbres ou fameux qui sont nés à Paris. Ce tome contient aussi la narration d’un voyage dans toutes les communes du département de la Seine et se termine par une description des principales communes du département de Seine-et Oise.

Les deux premiers tomes abordent de multiples sujets donnant une vision panoramique de la capitale, de son histoire et de la société qui la constitue. Successivement nous découvrons selon l’auteur les thématiques suivantes : Situation de Paris, origine des Parisiens, accroissement du territoire, embellissement de la ville, climat, parallèle de Paris en 1782 et 1807, les barrières, et leurs dernières divisions, cours de la Seine, les ponts, îles, quais, ports, avec les marchandises qui s’y déchargent; édifices et établissements hydrauliques; pompes à vapeur ou à feu, aqueducs, pompes à manège et sur bateaux, fontaines, bains chauds, bains froids sur la Seine, écoles de natation, boites fumigatoires pour les noyés et les axphixiés, échelles à incendies, bains de santé, nombre de rues, culs-de-sacs, enclos, cours, passages, places, maisons, hôtels, édifices et monuments publics, réverbères, origines des rues de Paris, noms des places publiques, des jardins publics et promenades, boulevards, halles, marchés, populations, consommation annuelle, division de la ville de Paris en quartiers sous Henri III et sous Louis XIV, gouvernement civil, ecclésiastique et militaire, ordres monastiques, ordres judiciaires, académies, collèges, hôpitaux et hospices, prisons et maisons d’arrêt jusqu’au 13 juillet 1789, sommaire des événements politiques depuis le 14 juillet 1789, jusqu’au 21 septembre 1792, sommaire des événements politiques depuis le 22 septembre 1792, époque de la proclamation de la France en république, jusqu’au 9 novembre 1799, sommaire des événements politiques, et changements dans les différentes institutions, depuis le 9 novembre 1799 jusqu’au 18 mai 1804, résidence à Paris comme capitale de l’Empire français du gouvernement, des grands fonctionnaires, ministres, cour de cassation, indication sommaire des hôpitaux et hospices civils, noblesse qui existait en France, ordres de chevalerie, variations des titres des almanachs nationaux, embellissements de Paris, proposés en 1791 par le marquis de Villette, origine des barrières devant les hôtels, caractères et habitudes des parisiens, jouissances et leurs dangers, dîners des parisiens, habillements des hommes, plaisirs des dimanches des bourgeois de Paris, bals d’hiver et d’été, bastringues, théâtres, comédiens, police des spectacles, parties fines, pâtissiers, restaurateurs, cafés, carnaval, sociétés, cercles et dîners, francs-maçons, boucheries, cris de Paris, commerce ambulant, commerce et industrie sans patente, fiacres, cabriolets, hôtels et chambres garnis, domestiques de louage dans le premier volume.

Dans le second, l’auteur évoque les thématiques suivantes : Censeurs royaux, suicide, duel, morgue ou basse geole, médecins, charlatans, puissance de l’or, orgues, quêteuses, catéchisme, messes de mariage, pompes et cérémonies funèbres, fonctionnaires publics, avocats, notaires, commerce et industrie, monnaie, hôpitaux et hospices civils, auteurs et libraires, cabinets littéraires, ancienne police, organisation de la police générale de l’Empire, courtisanes solliciteuses, filles entretenues, physionomie des maisons de jeux, astuces des filous et des voleurs, grande et petite poste messagerie et diligence.

Les troisième, quatrième, cinquième et sixième volume proposent quatre balades parisiennes permettant de découvrir la ville sous tous ses aspects. Le sixième volume contient aussi un passage relatif aux hommes célèbres illustres ou fameux nés à Paris. Il s’achève par un voyage géographique et critique dans les villes, bourgs, villages et hameaux dépendants du département de la Seine divisé en trois arrondissements avec un appendice sur le département de Seine et Oise.

Ces volumes fourmillent de renseignements sur le Paris du début du XIXe siècle, les gravures qui les illustrent complètent cette vivante description de la capitale et de ses habitants de l’époque.

________________________

PRUDHOMME (L.). Miroir historique, politique et critique de l’ancien et du nouveau Paris et du département de la Seine. Contenant tous ce qui a rapport aux Sciences, aux Arts et au Commerce; des Prophéties, des Anecdotes et des particularités curieuses; les opinions de Fénelon, de Bossuet, du cardinal Mazarin, de Voltaire, etc. du grand Frédéric, de Louis XV, de Louis XVI et autres Souverains, sur les courtisans, sur les Ecrivains qui avilissent leur plume, sur les Pamphlets, et sur les moyens de connaître la vérité; Suivi des noms des hommes célèbres nés à Paris; terminé par un voyage dans le Département de Seine-et-Oise. Troisième édition, Considérablement augmentée; ornée de cent seize gravures. Paris, Prudhomme, Debray, Pichard, 1807. 6 volumes in-16 (13,5 cm x 9 cm), XVI-(Avertissement-Liste des gravures contenues dans les six volumes de cet ouvrage)-334-360-314-281-378-537 pp.

Volume II : 1 plan dépliant (département de la Seine). Volume III : 11 gravures. Volume IV : 30 gravures. Volume V : 58 gravures. Volume VI : 15 gravures.

La table des matières dans le premier volume annonce 116 gravures. Dans notre exemplaire, il manque le plan de Paris prévu au volume I.

Pleine reliure cartonnée XIXe. Pièces de titre et de tomaison. Quelques frottements.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*