Paris guide par les principaux écrivains.

 

Les Expositions universelles qui se sont tenues à Paris depuis 1855 ont fait l’objet de multiples publications. Nous avons eu l’occasion de vous en présenter trois d’entre elles : L’exposition universelle de 1878, et pour l’Exposition de 1900 Paris staff et La Gazette du vieux Paris.

Paris guide a été conçu pour les visiteurs de la 2e exposition universelle qui se déroula du 1er avril au 3 novembre 1867 sur le Champ de Mars. Le second Empire est à son apogée et l’Exposition universelle magnifie sa réussite. Pour cet ouvrage, ce fut en quelque sorte la mobilisation générale. Tout ce que Paris comptait d’écrivains et d’artistes apportèrent leur contribution à ce guide qui offre un tableau complet du Paris de la 2e moitié du XIXe siècle.

Les éditeurs dans leur avis préliminaire présentent ainsi le texte :  » Nous avons voulu que la gloire nationale fût attestée par ceux qui en sont les instruments et les garants; mais nous n’avons pas oublié que la gloire n’a toute sa légitimité qu’à la condition de se rendre utile à tous. Voilà pourquoi, à la suite de pages savantes ou brillantes sur les oeuvres, sur les institutions, sur les monuments, sur la vie de Paris, nous avons condensé dans des notes substantielles tout ce qui est indispensable au voyageur, à l’étranger, pour se reconnaître dans cette patrie du monde et pour s’y acclimater…Nous avons cherché la collaboration de tous les écrivains illustres…Ne posant aucune autre règle que celle d’aimer Paris et de servir la cause du progrès, c’est-à-dire la cause de la liberté…La liberté réconcilie beaucoup plus qu’elle ne divise; et le lecteur verra que ce livre écrit par cent vingt-cinq personnes a une unité parfaite… »

Alors certes le style employé reflète l’esprit de l’époque mais cet ouvrage est une mine d’informations sur la vie parisienne du temps. L’introduction confiée à Victor Hugo, toujours en exil à Hauteville House, donne le ton du propos. Il est question d’un avenir étonnant  » Au vingtième siècle, il y aura une nation extraordinaire. Cette nation sera grande, ce qui ne l’empêchera pas d’être libre. Elle sera illustre, riche, pensante, pacifique, cordiale au reste de l’humanité… » L’utopie du poète ne s’est pas exactement réalisée mais l’époque avait raison de croire à l’optimisme.

Paris guide balaye tous les sujets. Il se divise en deux volumes.

Dans le volume I. Sont abordés La Science et l’Art. Histoire (Vieux Paris, Histoire de Paris, Les Maisons historique), Institution scientifiques et littéraires (L’Institut, L’académie française, l’Académie des Sciences, La médecine à Paris); L’Enseignement (Le collège de France, Le Muséum d’histoire naturelle, L’observatoire, l’Ecole polytechnique, L’Ecole centrale des Arts et Manufactures, Les Séminaires, Le conservatoire des Arts et Métiers, L’Ecole des Chartes, Les Archives de l’Empire, L’Université, La Sorbonne, L’Ecole normale); Les Bibliothèques publiques (La Bibliothèque impériale, Le Cours d’archéologie et l’Ecole des langues orientales); L’Imprimerie (l’Imprimerie à Paris).

Office des Théâtres, 15 boulevart des Italiens. L’Office vend des billets pour tous les Théâtres.

L’art. Les musées (Le Musées du Louve, Le Musée du Luxembourg, Le Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny, Le Musée d’artillerie, Le Musée de marine, Le cabinet des Estampes, Les Collections particulières, Les Collections d’art); Les Palais (Le palais du Louvre, Le palais du Luxembourg, Le Palais-Royal, Le palais de l’Elysée, Le garde-Meuble, Le palais des Tuileries); Les Monuments (L’Hôtel de Ville, La tour Saint Jacques, Les colonnes, Les Arcs de triomphe); Les Eglises et les temples (Le Panthéon, Les Eglises de Paris, Les Temples protestants); Les Théâtres (les Premières représentations, La Comédie-Française, Les Théâtres); Les Ecoles d’Art (L’Art en France, L’Ecole des Beaux-arts, Le conservatoire de musique et de déclamation, L’Orphéon); Les Arts industriels (Les Gobelins et la Manufacture de Sèvres, l’art dans l’industrie de luxe).

Dans le Volume II. Les textes sont centrés sur la vie quotidienne. Physiologie de Paris (La vie de Paris, Dans les ruines, La Mode et la Parisienne, Les Types parisiens, Les Clubs, Le Bibliophile, L’Hôtel des ventes et le commerce des tableaux, Les Petites industries, Les Dernières Echoppes, Les Salles d’armes, Bals et Concerts, Le Sommeil de Paris, La Compagnie des Indes, rue de Richelieu. Les Etrangers à Paris (Les Paysans à Paris, Le Parisien pour l’étranger, La Colonie allemande, La Colonie belge, La Colonie suisse, La Colonie anglaise, La Colonie italienne, La Colonie anglaise, La Colonie italienne, La Colonie américaine, Les Hispanos Américains, La Colonie polonaise, la Colonie russe,

Un américain du Nord se rencontre sur le haut d’un omnibus avec un Américain du Sud, à la grande satisfaction des autres voyageurs.
Le Tartare Mandchou obligé de se rendre au Collège de France pour qu’on explique au garçon ce qu’il désire pour dîner.
Dessins de M.Cham.

Les Orientaux à Paris, Les Bohémiens ou Tsiganes à Paris; La presse et la politique à Paris (L’histoire de la presse parisienne, Les Journaux politiques quotidiens de Paris, Les Journaux étrangers à Paris, La Politique au Palais-Bourbon, La Politique au Luxembourg; Les promenades dans Paris (La Rêverie à Paris, Les jardins à Paris, Les Fleurs à Paris, Le Bois de Boulogne, les Champs-Elysées, Le Bois et le Château de Vincennes, Le Jardin d’acclimatation, Les Boulevards , de la Porte Saint-Martin à la Bastille, Les Jardins et les Galeries du Palais-Royal, Le Faubourg Saint-Germain, Le Marais et la Place Royale, le Faubourg Saint-Germain, Le marais et la Place Royale, La chaussée d’Antin, Le Quartier Latin et la Bibliothèque Sainte-Geneviève, Le Champ de mars, Les Places publiques, les Quais et les Squares de Paris, Les Ponts, les Ports et les Rues); Paris en promenade (Louveciennes, Marly, Versailles, Saint-Germain-en-Laye, Fontainebleau, Enghien, Montmorency); L’alimentation à Paris (Les Halls et Marchés, Les Grandes Cuisines et les Grands Cafés, Les Petites Caves et les Petites-Cuisines); Paris souterrain (Le Dessus et le Dessous de Paris, Les Carriers et les Carrières, La Canalisation souterraine de Paris, L’Eau à Paris, Le Gaz à Paris); Correspondances et Transports (Les Télégraphes, Les Chemins de fer, Les Voitures publiques de Paris); Paris administratif (Les Mairies, Les Préfets de Police, La Monnaie, La Manufacture des Tabacs); Paris financier et commercial (La Bourse et le Crédit, Les Financiers, Paris industriel); Paris militaire (Paris place de guerre, L’Hôtel des Invalides); Paris judiciaire (Le Palais de Justice, Le Barreau, Les Prisons de Paris); L’Assistance publique à Paris (Le Mont-de-Piété, La Prostitution, La Misère, Les Hôpitaux, Les établissements publics d’aliénés, Les Sourds-Muets, Les Crèches de Paris); Paris mort (Les cimetières de Paris, La Morgue); L’Exposition universelle (Promenade à l’Exposition, Les Beaux-Arts à l’Exposition, Les Machines à l’Exposition, L’Ile de Billencourt).

Vue générale de l’Exposition.
Dessin de M.Thorigny.

_______________________________

Paris guide par les principaux écrivains et artistes de la France. Première partie. La Science – L’Art. Deuxième partie La Vie. Paris, Librairie internationale, A.Lacroix, Verboeckhoven et cie, 1867. Deux volumes in-12 (15 cm x 12 cm), XIV-5 (fac simile signature des auteurs)-XLIV (Introduction par Victor Hugo)-902-27 (Nomemclature des rues) pp- Prix des places des théâtres (non paginé)-Présentation de la seconde partie de Paris Guide (non paginé)-XIV-9 (fac-smilé signature des auteurs)-2135 pp. La pagination est continue pour les deux volumes.

Deuxième édition.

Abondante illustration, gravures, cartes et plans.

Pleine percaline noire de l’éditeur. Décoré de caissons dorés sur le dos. Quelques frottements à la reliure et légères rousseurs éparses.

Formidable guide de la vie parisienne sous le second Empire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*