CARRA (Jean-Louis). Mémoires sur la Bastille. BEFFROY de REIGNY (Louis-Abel). Précis exact de la prise de la Bastille. CARACCIOLI (Louis-Antoine). La Capitale délivrée par elle-même.

  Construite sous le règne de Charles V, la Bastille défendait la porte Saint-Antoine et le rempart oriental de Paris. Prison d’Etat sous Louis XI, entrepôt d’armes sous François Ier, garde meuble du trésor royal sous Henri IV, haut lieu de la Fronde quand la Grande Mademoiselle fait tirer les canons sur les troupes royales pour sauver Condé, la Bastille devient définitivement prison d’Etat sous le cardinal de Richelieu. Avec les lettres de cachet, le roi ordonne des emprisonnements sans jugement. La Bastille reste néanmoins une prison confortable pour les personnes de qualité. Les émeutiers venus principalement du faubourg Saint Antoine tout proche, prennent d’assaut le 14 juillet 1789 la […]

DEZALLIER d’ARGENVILLE (Antoine-Joseph). Voyage pittoresque des environs de Paris.

  Antoine-Joseph Dezallier d’Argenville (1680-1765), maître des comptes en 1733 et conseiller du roi en 1743 mais c’est plus par ses activités de naturaliste, de collectionneur et d’historien d’art qu’il est resté dans les mémoires. Avec sa Théorie et pratique du jardinage où l’on traite à fond des beaux jardins appelés communément les jardins de propreté (première édition, 1709), cet ouvrage lui permet d’être un grand contributeur de l’Encyclopédie pour laquelle il rédige les articles sur le jardinage et l’hydraulique. Sa Conchyliologie ou Histoire naturelle des coquilles de mer, d’eau douce, terrestres et fossiles avec un traité de la zoomorphose, ou représentation des animaux qui les habitent (première édition, 1752) […]

BERKELEY SMITH. The real latin quarter. How Paris amuses itself.

Les Américains à Paris, c’est une longue histoire. Cela commence avec la guerre d’Indépendance contre l’Angleterre soutenue par la France de Louis XVI. Benjamin Franklin est alors ambassadeur des Etats Unis en France de 1776 à 1785 où il fréquente les philosophes des Lumières. Les liens un peu distants au cours du XIXe siècle se resserrent avec le cadeau de la statue de la Liberté offerte aux Américains. Les troupes américaines combattent au côté des alliés dès la première guerre mondiale et libéreront toute l’Europe en 1945. Pour les Américains du début du 20e siècle, Paris est une fête comme l’écrira Ernest Hemingway dans son ouvrage posthume (1964). Hemingway y […]