MOURA (Docteur). lllustrations de A.-P.MARTIAL. La butte des Moulins.

 

Après la période estivale, nous reprenons nos publications régulières en évoquant aujourd’hui un endroit que le baron Haussmann fit disparaître, en commandant le percement de l’Avenue de l’Opéra.

La butte des Moulins d’après le plan de Turgot (1734)

Selon Sauval, la Butte des Moulins était une butte formée de terres rapportées & d’immondices, renforcée à partir du Moyen Age avec des gravats et les déblais des remparts démolis. Elle occupait approximativement les rues des Moulins, Thérèse, Saint-Anne et des Petits-Champs. Au début du XVIe siècle, elle se couvre de moulins et l’on commence à y bâtir. La butte est utilisée par les troupes d’Henri IV lors du siège de Paris.

Le percement de l’Avenue de l’Opéra

La butte des moulins est incluse dans Paris lors de la construction de l’enceinte de Louis XIII. Cet endroit particulièrement mal famé, était couvert de masures, accueillant des populations misérables véritable cour des miracles, repaire de tous les malfaiteurs de la capitale. A la fin du XVIIe siècle, les moulins furent déplacés vers Montmartre et la Montagne Sainte-Geneviève, la butte fut aplanie et de nouvelles rues ouvertes. Lulli donna le signal de la transformation du lieu. Il fit élever en 1670, une belle maison qui occupe l’angle formé par la rue Saint Anne & la rue Neuve-des-Petits-Champs. Le quartier de la Butte des Moulins mal famé et dangereux progressivement se transforme.

Les démolitions de 1876-1877 feront disparaître complètement le lieu dont le docteur Moura retrace la longue histoire.

Docteur Moura

J’avoue mes recherches sont restées vaines sur l’auteur de cet ouvrage, le docteur Moura. Comme élément biographique je ne dispose que des quelques phrases de son introduction  » quelques incomplètes que soient mes recherches, elles témoigneront de mon désir de ne jamais oublier ce coin de Paris où je suis né médecin-praticien, que j’ai habité vingt-deux ans, où j’espérais exercer pendant quelques années encore, vivant d’une vie modeste & sans bruit. J’avais hélas ! compté sans cette terrible faux du Temps qui fauche hommes & choses, ensevelissant les uns dans la terre, faisant des autres une poussière qu’emporte le vent : le brusque & profond changement que va produire dans mon existence, dans mes habitudes, cette Furie que l’on appelle de nos jours l’Expropriation, m’a déjà fait sentir combien il était douloureux d’être chassé de sa maison sur le déclin de la vie. Il faut passer par ses mains pour comprendre ce vieillard qui n’a pu survivre, il y a vingt ans environ, à la destruction de la demeure de ses aïeux ».

Quant à l’auteur des planches A.-P.Martial nous avons déjà eu l’occasion de croiser ce fin graveur qui a su fixer l’évolution du Paris de son époque

_________________________________

MOURA (Docteur). La butte des Moulins avec documents archéologiques & administratifs inédits. Paris, Vve Cadart, 1877. Un portefeuille in-folio (48 cm x 33 cm), 47 pp, 22 planches.

Eaux-fortes de A.-P Martial.

Ex N°22 Avant lettre. Signé par l’auteur et l’éditeur.

En feuilles sous portefeuille cartonné, 1/2 percaline fermé par des lacets. Légères taches au portefeuille.

Bon exemplaire retraçant l’histoire de ce lieu disparu suite aux travaux du baron Haussmann.

Pour acheter c’est ici.

_____________

BACHELIN (Henri). Nouveaux tableaux de Paris. Collines et Buttes parisiennes. Paris, Firmin-Didot et cie éditeurs, 1944. Un volume in-12 (19 cm x 12 cm), 124 pp.

Broché.

Belleville, La Butte-aux-gravois, La Butte Montmartre, Chaillot, Les Buttes Saint-Roch et des Moulins, Montparnasse-Montrouge-Montsouris-La Butte-aux-Cailles, La Butte Coupeau, La Montagne Sainte-Geneviève.

Pour acheter c’est ici.

 

 

___________

FOURNIER (Edouard). Histoire de la butte des moulins suivie d’une étude distincte des demeures de Corneille à Paris. Paris, Frédéric Henry et J.Lepin libraires, 1877. Un volume in-12 (18 cm x 11,5 cm), 294 pp.

Deux vues de la Butte en 1551 et 1652.

Reliure toilée contemporaine. Couvertures conservées.

Edition originale.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*