MAC ORLAN (Pierre). Illustrations de Robert STERKERS. Montmartre.O.RENAULT. Montmartre les lieux de légende.

 

Chaque jeudi, nous présentons un ouvrage des éditions Parigramme en association avec des livres anciens. En conséquence, nous suspendons aujourd’hui notre série débutée le 14 novembre, Arthur Rimbaud, le hasard et quelques livres, et nous la poursuivrons demain avec des ouvrages sur la vie théâtrale parisienne au XIXe siècle.

montmartre-les-lieu-55196efb1e656Du café de la Nouvelle Athène fréquenté par Manet, Degas, Pissarro, Seurat, Van Gogh et bien d’autres à la fin du XIXe siècle au Bateau-Lavoir où Picasso peint Les Demoiselles d’Avignon, Montmartre connaît un véritable âge d’or.

Le bal du moulin Rouge inspire Toulouse-Lautrec, la rue Cortot abrite les amours tumultueuses de Suzanne Valadon, le père Frédé déclame en compagnie de Carco et de Mac Orlan au Lapin Agile; plus tard, Breton et les surréalistes se réunissent au Cyrano.

Rue par rue, d’ateliers cachés en cafés historiques, ce guide nous entraîne dans les pas de ceux qui ont tissé la légende du quartier et dont l’âme s’accroche encore à une foultitude d’adresses.

Libraire dans le 14e arrondissement, Olivier Renault a Montmartre chevillé au coeur et aux semelles. Guide inlassable et prolixe, il nous en fait découvrir les hauts lieux et le bouillonnement créatif qui les a habités.

Pour les Parisiens, vous pouvez commander ce livre ici.

mac mont 3Sur le blog de Paris-Libris, nous aimons évoquer les livres  qui présentent un Montmartre encore villageois aux marges de Paris et qui accueillait toute la bohême artistique de l’époque. Ainsi nous avons déjà rédigé des pages de blog sur les ouvrages de M.Aymé Avenue Junot, F.Carco Promenades pittoresques à MontmartreE.Dabit Faubourgs de Paris, R.Dorgelès Promenades montmartroises, J.Faber Le vieux village de Montmartre, G.Montorgueil La vie à Montmartre et bien d’autres encore. De façon indirecte, vous pouvez les retrouver en saisissant le nom Montmartre dans l’espace portant une loupe (en haut de la page à droite).

Aujourd’hui donc toujours Montmartre avec un écrivain qui connaissait les lieux comme personne Pierre Mac Orlan. Vous pourrez consulter sa biographie dans la page consacrée à l’ouvrage La couronne de Paris dont il est l’auteur. Quant à l’illustrateur, j’ai peiné à trouver sa trace. Dans la base de la BNF, il est répertorié comme graveur illustrateur. Sur Paris-libris nous disposons de trois ouvrages illustrés par lui ceux de L.Hautecoeur, A travers les vieilles églises de Paris (1944), Paris médiéval (1945) et celui de P.Léon, Eaux et Fontaines de Paris (1946).

mac mont 4mac mont 5mac mont 7mac mont 6Mac Orlan nous promène dans le territoire montmartrois de la place du Tertre à la rue des Saules et au Lapin à Gill, du Moulin de la Galette au Consulat d’Auvergne, de la Rue Norvins à la Rue Saint-Rustique, de la Rue du Chevalier-de-la-Barre à L’Impasse Trainée et l’Impasse du Tertre et à  La Rue de l’Abreuvoir. Tout l’univers devenu mythique de ce quartier populaire et bohême passe au long de ces pages. C’est le Montmartre disparu depuis longtemps et que l’on rêve encore de découvrir au détour d’une rue.

mac mont 8mac mont 9mac mont 10mac mont 11Mac Orlan savait que l’époque de sa jeunesse s’était envolée. Dans la conclusion de l’ouvrage, il évoque les changements inévitables qu’il pressentait quand il rédigeait la conclusion de son texte.

« Montmartre évoquait encore avant 1939 les paysages anciens et fleuris d’un Paris lent à se préoccuper des anticipations urbaines. Les guinguettes et les tonnelles recouvertes de vigne conféraient aux rues et venelles qui accédaient au fameux Moulin de la Galette et à la place du Tertre une authentique distinction populaire….Montmartre, comme la plupart des quartiers de Paris, a subi l’offensive des amateurs de placements avantageux. Des maisons de rapport ont remplacé certaines maisonnettes presque campagnardes. Le prix d’un appartement moderne est suffisant pour changer l’atmosphère sociale du paysage qui l’entoure…Malgré ces grandes maisons qui ressemblent à des cliniques, Montmartre laisse apparaître des traces très résistantes de son aimable négligé d’autrefois. Ce n’est pas pour regretter le passé qu’il faut méditer sur ce détail, mais pour regretter l’avenir. Tel qu’il est, Montmartre est encore un quartier séduisant. Il garde toujours un peu de cette personnalité humaine qui, je le sais, tend de plus en plus à tomber en désuétude « .

Les écrivains pressentent souvent les évolutions à venir et Mac Orlan anticipe le basculement de Montmartre vers une normalité urbaine qui progressivement effacera son âme. Alors il reste ce beau texte avec les illustrations colorées de Robert Sterkers pour cultiver la nostalgie…

mac mont 12

mac mont 14

mac mont 13

_____________________

mac mont 1mac mont 2MAC ORLAN (Pierre). Montmartre. Paris, Par Monts et par Vaux. L’Estampe moderne, 1945. Un volume in-4 (33,5 cm x 26 cm), 105 (2) pp.

Eaux-fortes originales de Robert Sterkers.

Un des 400 exemplaires numérotés sur Papier d’Arches.

En feuilles sous couverture rempliée, emboîtage et étui de l’éditeur.

Exemplaire en bel état.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Si vous souhaitez découvrir d’autres ouvrages sur Montmartre, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*