LACOMBE (Paul). Une visite à l’Hôtel Carnavalet.

 

Le musée Carnavalet est actuellement fermé pour travaux, sa réouverture est prévue fin 2019. Nous avons évoqué ce grand chantier dans Carnavalet, fermeture avant rénovation en espérant que les aménagements futurs redonneront son lustre à ce conservatoire de la vie parisienne des siècles passés tout en étant un peu nostalgique du charme désuet de l’endroit qui allait disparaître.

En 1890, dans une courte plaquette reprenant un article publié dans les « Annales littéraires » de la Société des Bibliophiles contemporains, Paul Lacombe nous propose une visite à l’hôtel Carnavalet. Il ne s’agit pas uniquement d’une visite du musée mais aussi de la bibliothèque. En effet, cette dernière était installée à l’époque dans l’hôtel de la marquise de Sévigné avant son déménagement de l’autre côté de la rue des Francs-bourgeois, dans l’hôtel de Lamoignon où la BHVP est installée depuis. Paul Lacombe fin connaisseur de l’histoire de la capitale nous a laissé un ouvrage de qualité, Bibliographie parisienne. Tableaux de moeurs (1600-1880), où l’on trouve de multiples références sur des thèmes parisiens.

Paul Lacombe retrace l’histoire de l’Hôtel Carnavalet, de sa célèbre occupante, la marquise de Sévigné, puis de ses propriétaires successifs jusqu’à son achat par la ville de Paris en 1866. Initialement le lieu devait être consacré uniquement à un musée. L’incendie de la bibliothèque de l’Hôtel de Ville pendant les événements de la Commune fut un désastre. Jules Cousin qui avait offert sa propre collection de six mille volumes et autant d’estampes comme premier fond s’installe à Carnavalet et reconstitue une bibliothèque parisienne avec des dons et des acquisitions raisonnées. Les livres parisiens voisinent les souvenirs historiques du musée.

En 1890, la bibliothèque occupe deux étages sur la rue de Sévigné. Elle contient quatre vingt milles volumes et soixante-dix mille estampes. Paul Lacombe s’attarde aussi un peu sur le classement de cette dernière. Nous nous en sommes inspirés pour nos rubriques de ce blog. Il conclut son propos en mentionnant quelques exemplaires rares dans une rapide description.

Notre plaquette finement reliée contient une longue annotation manuscrite signée de Paul Lacombe qui en fait toute la rareté : « Cet article a été publié dans les  » Annales littéraires » de la Société des Bibliophiles contemporains en 1890. Les  » Annales » ont été tirées à 260 exemplaires dont 32 ont été détruits, de sorte qu’il n’en subsiste que 228. J’ai pu, au moyen de défets, constituer 5 ex.de mon article. Ces 5 exemplaires ont été ainsi répartis :

N°1. Pour moi-même, n°2. Bibliothèque Carnavalet, n°3. F.Bournon, N°4. A.Rey. Ce n°5 est offert à l’ami Maurice Tourneux, un bibliographe émérite à qui je suis heureux de rendre hommage et d’offrir un témoignage de cordiale sympathie. Paris, 15 octobre 1891. Paul Lacombe « .

Maurice Tourneux (1849-1917), historien de l’art et de la littérature, parmi ses ouvrages les plus connus, son importante Bibliographie de l’histoire de Paris pendant la Révolution française en 5 volumes (Imprimerie nouvelle,1890-1913) qui répertorie les sources imprimées concernant Paris pendant la Révolution. Ce fin bibliographe a écrit sur de multiples sujets, nous pouvons aussi le retrouver dans son introduction à L’Histoire journalière de Paris de Louis-François Dubois de Saint Gelais.

Si nous ôtons la plaquette n°2 désormais dans les collections publiques, il reste quatre exemplaires peut être encore en mains privées. Le nôtre qui a appartenu à Maurice Tourneux (n°5), celui de Paul Lacombe (n°1) dont nous retrouvons la trace dans la vente de sa bibliothèque en 1923 sous le n°2585 (Catalogue de livres relatifs à l’histoire de Paris et de ses environs. Paris, H.Leclerc, Ch.Bosse, 1923) et dont vous pouvez consulter le détail dans notre rubrique Bibliographie, celui (n°3) de Fernand Bournon (1857-1909) autre spécialiste de l’histoire de Paris et celui (n°4) d’A.Rey.

_____________________________

LACOMBE (Paul). Une visite à l’Hôtel Carnavalet. Paris, extrait des Annales littéraires, 1890. Une plaquette in-8 (26 cm x 17,5 cm), 45-61 pp.

Un long envoi manuscrit signé à Maurice Tourneux détaillant les circonstances de la publication de cet article et donnant l’indication des destinataires des cinq exemplaires numérotés spécialement constitués par Paul Lacombe.

1/2 maroquin, titre doré au dos. Très légers frottements.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*