JEZE. Etat ou Tableau de la ville de Paris, considérée relativement au Necessaire, à l’Utile, à l’Agreable, & à l’Administration.

 

Paris-Libris a l’habitude de vous présenter des ouvrages en bel état que l’on hésite à lire comme un broché ordinaire du 21e siècle, de peur d’inutilement les fragiliser.

Aujourd’hui, nous faisons une exception pour un ouvrage du XVIIIe que vous pourrez feuilleter et lire sans regret pour les manipulations car manifestement ses précédents possesseurs n’ont pas hésité à largement le consulter puisque l’intérêt de son texte est indéniable.

Recouvert d’un vélin de réemploi probablement issu d’un minutier, il a perdu sa reliure originale mais est complet de son texte et de ses deux planches dépliantes. Ce n’est donc plus un objet bibliophilique mais un intéressant ouvrage de documentation  sur le Paris effervescent de la seconde partie du XVIIIe siècle.

Quant à l’auteur, Jèze, après quelques recherches, j’ai découvert qu’il était avocat, peut-être est-il l’ancêtre d’un célèbre professeur de droit public, Gaston Jèze (1869-1953), considéré dans l’université française comme le « pape » des finances publiques ce qui n’est pas sans rapport avec notre ouvrage mais il ne s’agit que de suppositions !

Notre ouvrage, « Etat ou Tableau de la ville de Paris », est la nouvelle édition augmentée et corrigée d’un livre auparavant intitulé « Tableau de Paris (1759) » qui donne une intéressante description de la ville sous forme d’annuaire thématique.

L’ouvrage présente dans son introduction, l’état de la ville de Paris, par rapport à sa description où l’on découvre la distribution de Paris, son accroissement successif et la liste alphabétique des rues.

Les informations sont regroupées en plusieurs parties.

Première partie. Paris considéré relativement aux choses nécessaires à la vie. Dans cette partie se trouve de multiples informations sur les accoucheurs, les nourrices, les médecins, les chirurgiens, les dentistes, oculistes, apothicaires, les hôpitaux, les halles et marchés, les boucheries, les bois à brusler, le charbon, les fontaines publiques, les hôtels et chambres garnis, les secours temporels, les secours spirituels, les églises et chapitres, les couvents et communautés, la sûreté publique, le guet, les commissaires et inspecteurs de police, les pompes, les prisons….

Deuxième partie. Paris considéré relativement aux choses utiles à la vie. Où l’on découvre les méthodes d’enseignement, les matières enseignées et les écoles de l’époque, les bibliothèques, les facultés, les journaux, les métiers et leur organisation, les formations religieuses, l’agriculture, l’industrie, les manufactures, les produits de luxe et d’agrément, le commerce, les ports, la poste, les voitures publiques, les carrosses et messageries, la poste aux chevaux….

Troisième partie. Paris considéré relativement aux choses agréables à la vie. Cette partie nous entraîne vers les divertissements parisiens de l’époque, L’Opéra, la Comédie française, la Comédie italienne, l’Opéra comique, les promenades publiques, les cabinets de curiosités, les serres et les jardins curieux , les gazettes…

Quatrième partie. Paris considéré relativement à l’administration. Où toute l’organisation du royaume en général et de Paris en particulier se trouve décrite. Les ministères, Les intendants, La Ferme générale, la poste de Paris, la Compagnie des Indes, l’Administration de l’intérieur de la ville, Le Gouvernement militaire et général de toute la ville, l’administration ecclésiastique, l’administration juridique, les magistrats et officiers, les eaux et forêts….

Cet ouvrage constitue un guide très complet joignant à la description topographique de la ville, l’inventaire de toutes les choses nécessaires à la vie des parisiens de l’époque et nous fait appréhender la complexité de l’organisation de la ville au cours du XVIIIe siècle.

____________________________

(JEZE). Etat ou tableau de la ville de Paris, considérée relativement au Necessaire, à l’Utile, à l’Agreable, & à l’Administration. Nouvelle édition, revue et corrigée. Paris, Prault père, Valat-Lachapelle, Guillyn, Duchesne, Lambert, 1761. Un volume in-8 (21,5 cm x 14,5 cm), cvj-379-132-16 (Table des matières)-2 (Privilège et Avis au relieur) pp.

Une planche dépliante : Idée générale de la ville de Paris (une fente sans manque), Un plan dépliant, gravé d’après Le Roy le jeune : Plan général des Vingt Quartiers de la Ville et Faubourg de Paris où l’on voit leurs situations et Les limites de chaque Quartier en particulier (rehaussé de couleurs)

Sous couverture de réemploi (vélin). Page de titre détachée avec quelques défauts. Traces de mouillures en début d’ouvrage.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*