DUNKER (Balthasar-Antoine). Suite de gravures pour l’illustration du Tableau de Paris de Louis-Sébastien MERCIER.

 

L’ouvrage de Louis-Sébastien Mercier, Tableau de Paris, a rencontré dès sa première parution en 1781 un réel succès ce qui engendra des éditions successives qui seront même poursuivies après la Révolution. Ce vaste panorama où l’auteur brosse la physionomie physique et morale de Paris au XVIIIe siècle lui permet aussi de condamner la Société d’Ancien Régime qui s’effondrera à la Révolution. Prudemment Mercier fera éditer son ouvrage à l’étranger en Suisse pour la première édition et en Hollande pour les suivantes.

Tableau de Paris et ses éditions successives ont déjà fait l’objet d’une page de blog, aujourd’hui nous vous présentons les fines gravures où la caricature affleure, réalisées par Balthasar-Antoine Dunker pour illustrer cet ouvrage.

Cette suite a été gravée éventuellement pour l’édition originale de  1781-1782 mais plus probablement pour les suivantes, celle de 1782-1783 en huit volumes ou celle de 1782-1788 parues à Amsterdam. Le succès rencontré par l’ouvrage incitait les libraires à enrichir les éditions.

Balthasar-Antoine Dunker (1746-1807). Peintre, graveur, illustrateur et caricaturiste d’origine suédoise, se rend à Paris pour poursuivre ses études où il apprend le dessin, la peinture, la gravure en taille-douce et à l’eau-forte chez Joseph-Marie Vien et Noël Hallée. Il débute dans le domaine artistique en collaborant à la reproduction d’une série de sujets de la galerie du duc de Choiseul. Après son départ de Paris et après un court séjour à Bâle, il s’installe à Berne. En 1773, il y acquérait le droit de cité. Il produit des portraits, des paysages, des dessins de costumes et d’armoiries et aussi des étiquettes pharmaceutiques. Il compose aussi des gravures et des vignettes pour l’Heptaméron de la reine de Navarre et pour le Tableau de Paris de L.-S.Mercier.

Si Tableau de Paris se présentait sans illustration ou carte ce n’était pas un accident, Mercier considérait la peinture comme un art inférieur car elle figeait le flux toujours changeant de la vie alors que la prose pouvait suggérer une succession constante d’impression qui était l’essence de l’expérience urbaine.

A l’époque les libraires éditaient les ouvrages comme ils l’entendaient et il est peu probable que Dunker se soit lancé dans ce long travail sans une commande particulière et l’assurance que son travail rencontre des commanditaires.

Nous savons simplement que Mercier fut particulièrement insatisfait des 96 gravures inspirées par son travail et réalisées par Dunker.

Deux figures sont signées en toutes lettres et onze portent l’initiale D. Chacune des figures portent un numéro de chapitre renvoyant à l’ouvrage de L.-S.Mercier.

L’ensemble forme un charmant panorama sociologique de la société du XVIIIe siècle.

_____________________________

DUNKER (Balthasar-Antoine). Suite de gravures pour l’illustration du Tableau de Paris de Louis-Sébastien Mercier. Yverdon 1785 ou Berne 1787. Un volume in-8 (20,5 cm x 14 cm).

Suite complète de 95 eaux-fortes et d’un frontispice.
1/2 chagrin dos à cinq nerfs. Titre doré.

Bel exemplaire.

Si vous êtes intéressé par cet ouvrage, merci de nous écrire à contact@paris-libris.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*