DU VERDIER (Gilbert SAULNIER). Le Voyage de France.

 

Le premier « guide touristique » proposant des itinéraires aux voyageurs en le renseignant sur les monuments, l’hébergement et les caractéristiques régionales françaises paraît en 1552. Il est rédigé par Charles Estienne et s’intitule La Guide des chemins de France. L’ouvrage présente une vision ordonnée du territoire de l’époque. C’est le premier guide routier imprimé en français. La diffusion de l’imprimerie favorise l’édition de ce type de livre qui a vocation à être lu par un public élargi de marchands, de médecins, d’étudiants, d’aristocrates et de curieux à la découverte du Pays. Le déplacement n’a plus seulement une vocation utilitaire, mais désormais aussi une vocation d’agrément.

du verdier 3du verdier 5Deux guides prendront le relais de cet initiateur : L’Ulysse François de Coulon et Le Voyage de France dressé pour la commodité des François et Estrangers de Du Verdier. Tout deux empruntent leur contenu à un livre publié en 1639, Le Voyage de France du P.Claude de Varennes qui a traduit et adapté un ouvrage édité en latin par l’Allemand Justus Zinzerling.  Ces guides se présentent sous la forme d’un récit de voyage rédigé dans une continuité donnant de l’agrément à l’ouvrage. Le voyage n’a plus une vocation utilitaire mais constitue la dernière étape d’une éducation aristocratique. La France est présentée sous son meilleur jour propre à susciter l’envie de voyage. Paris occupe une place de choix, mais aussi les pays de la Loire, etc… Ils présentent les antiquités et les auberges et aussi les bibliothèques. La description des villes donnent l’occasion de célébrer la grandeur du pays et de ses rois. Les guides deviennent littéraires pour susciter le désir de la découverte mais ils restent aussi pratiques et fournissent de précieuses informations aux visiteurs de passage.

Ces livres couvrent le territoire français de l’époque. Mais un parisien, Gilles Corrozet avait aussi publié dès 1532 un guide à l’usage des visiteurs de Paris. Nous l’avons déjà évoqué dans La fleur des antiquitez de Paris  avec une édition contemporaine mais nous y reviendrons prochainement pour des éditions plus anciennes.

Notre propos d’aujourd’hui est de vous présenter Le Voyage de France dressé pour la commodité des François et Estrangers. Cet ouvrage est dédié à Volmard Christian fils du roi de Danemark qui avait déjà voyagé en France.

Si l’auteur s’adresse à tous, il pense que le visiteur étranger aura sans doute plus besoin de ses présentations et notamment ceux venant du Nord de l’Europe. Il vise à instruire le public tout en lui offrant le moyen de voyager agréablement dans toutes les provinces de France.

abebooks du verdier 4Au fil des pages, nous découvrons la France du XVIIe siècle : territoire, géographie, histoire, organisation administrative et religieuse, ports, rivières, forêts, bâtiments, climat, productions agricoles, industries, caractères des français, noblesse, organisation sociale, histoire des rois et organisation de la maison royale, langue française, villes, organisation de l’armée, de la justice, conseil du roi, finances du royaume, ordres, parlements, offices, religions avec un intéressant passage sur les protestants…

Puis l’auteur nous entraîne dans les provinces et jusqu’en Suisse :  la Lorraine, la Champagne, la Beauce, le Berry, la Touraine, l’Anjou, la Bretagne, la Guyenne, l’Angoumois, le Limousin, le Périgord, le Languedoc, la Provence, le Dauphiné, Paris, la Normandie, la Picardie, la Bourgogne, la Franche-Comté, la Savoye, Genève et Berne, en mentionnant tous les lieux et les monuments retenant l’attention. Importantes voies de communication à l’époque, les fleuves du Royaume, que ce soient ceux qui entrent dans l’océan et ceux qui se rendent en la Méditerranée, sont aussi précisément décrits.

du verdier 10du verdier 8L’ouvrage se poursuit par la description des chemins les plus empruntés : Description des chemins plus frequentez par le Royaume de France, commençans par la ville de Paris, & tendans au Duché de Bretagne, Description des chemins du côté d’Allemagne, & des lieux plus renommez de Flandres, & autres Provinces basses, Lorraine, Comté de Bourgogne, Savoye, Suisses & de toute l’Allemagne haute & basse, Description des lieux plus renommez d’Italie, & issues de France & Savoie pour aller audit pays, Les issues du royaume de France pour aller en Espagne, par Languedoc & Gascogne, & les chemins des lieux & villes plus renommées d’Espagne.

Et comme à l’époque, l’Europe ne connaissait pas la monnaie unique, un court mémoire du prix & valeur des monnaies d’Allemagne et d’Italie termine l’ouvrage.

 

________________________

DU VERDIER 100DU VERDIER. Le Voyage de France dresse povr la commodité des François & Eftrangers. Avec vne description des Chemins, pour aller & venir par tout le Monde. tres-neceffaire aux DU VERDIER 101Voyageurs. Corrigé & augmenté par le Sieur DV VERDIER Hiftoriographe du Roy. Paris, chez Michel Bobin, au troifiefme Pillier de la grand’Salle du Palais, à l’Efperance, 1657. Un volume in-12 (16,5 cm x 11 cm), Epistre (4), Avertissement (2), 492, Table et extrait du privilège (3).

du verdier 4Une note d’appartenance manuscrite (XVIIIe) en fin d’ouvrage.

Veau brun. Dos à cinq nerfs, caissons décorés. Tranches rouges mouchetées. Léger manque au second plat.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*