DE LA TYNNA (J.). Dictionnaire topographique, historique et étymologique des rues de Paris. 1812 et 1816.

 

J’ai découvert la topographie parisienne en lisant le Dictionnaire historique des rues de Paris de Jacques Hillairet.  Cette riche documentation faisait mon admiration car elle supposait des recherches multiples pour obtenir ce résultat. En fait Hillairet avec eu de nombreux prédécesseurs qui avait déjà dépouillé les archives et une partie du travail était donc disponible. Néanmoins au cours des années chaque auteur apportait sa pierre à la connaissance de la topographie parisienne. Ce fut le cas au XIXe siècle notamment de : Lazare avec son dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments ou de Lurine avec Les rues de Paris. Paris ancien et moderne et au début du XXe siècle, de Rochegude avec Promenades dans toutes les rues de Paris par arrondissements qui fera l’objet d’une page de blog dans les prochaines semaines.

Les guides parisiens que nous avons évoqué dans notre page précédente Guides parisiens, disposaient souvent d’une liste des rues afin de permettre aux lecteurs de se repérer dans la capitale mais celle-ci apportait rarement des renseignement étymologique et historique. C’est l’originalité entre autre du dictionnaire topographie, étymologique et historique des rues de Paris édité par J.De La Tynna.

J.De La Tynna (1764-1818), fait paraître en l’an VI (1797-1798) le premier Almanach du Commerce de Paris à partir du relevé des rôles des patentes. Il avait donc accès à une précieuse documentation lui permettant de préparer des éditions ultérieures pour un public élargi.

Nos deux ouvrages contiennent des renseignements totalement nouveaux sur la numérotation des immeubles. Une adresse parisienne avec un n°de bâtiment et le nom d’une rue nous semble d’usage courant aujourd’hui au point d’imaginer qu’il en a toujours été ainsi. La numérotation des immeubles parisiens se généralise à la fin du XVIIIe siècle. De multiples tentatives du pouvoir royal au cours du XVIIIe siècle rencontrent de forte résistance. Face à l’élargissement de la ville et l’augmentation de sa population, un système d’identification des immeubles s’avère nécessaire mais les propriétaires résistent à la numérotation et le processus ne s’étend pas à l’ensemble de la capitale. Sous la Révolution, un décret du 23 novembre-1er décembre 1790 instaure une nouvelle numérotation mais les quarante-huit sections décident de son application, ce qui génère une réelle pagaille car aucune coordination d’ensemble n’était assurée et chaque section décidait pour son territoire.

Plan de Paris, Pour être joint au Dictionnaire Topographique des Rues de Paris de J.DE LA TYNNA, Propriétaire-Rédacteur de l’Almanach du Commerce; par J.F.Roubo, attaché au Dépôt de la Guerre. 1812.

L’Empire allait mettre de l’ordre. Le décret du 4 février 1805 fixe les principes de numérotation des immeubles toujours applicables aujourd’hui : « Article 2. Le numérotage sera établi par une même suite de numéros pour la même rue, lors même qu’elle dépendrait de plusieurs arrondissements communaux, et par un seul numéro qui sera placé sur la porte principale de l’habitation. Article 4. La série des numéros sera formée des nombres pairs pour le côté droit de la rue, et des nombres impairs pour le côté gauche. Article 5. Le côté droit sera déterminé, dans les rues perpendiculaires ou obliques au cours de la Seine, par la droite du passant se dirigeant vers la rivière, et dans le sens du cours de la rivière. Article 7. Le premier numéro de la série, soit pair, soit impair, commencera, dans les rues perpendiculaires ou obliques, au cours de la Seine, à l’entrée de la rue prise au point le plus rapproché de la rivière, et, dans les rues parallèles, à l’entrée prise en remontant le cours de la rivière; de manière que, dans les premières, les nombres croissent en s’éloignant de la rivière, et dans les secondes, en la descendant ».

___________________________

LA TYNNA (J.). Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, contenant les Noms anciens et nouveaux des Rues, Ruelles, Culs-de-Sac, Passages, Places, Quais, Ports, Ponts, Avenues, Boulevards, etc., et la Désignation des arrondissemens dans lesquels ils sont situés; accompagné d’un plan de Paris. On y trouve aussi le nombre des Numéros contenus dans chaque Rue, etc; la disposition de ces Numéros dans les deux Séries des pairs et des impairs, en couleur rouge ou noire, donnant une manière sûre de se diriger; l’Etymologie ancienne et nouvelle de chaque Rue; une mention abrégée de tous les Monumens religieux et civils anciens et modernes que leur architecture ou leur destination ont rendu ou rendent remarquables. Paris, J.De La Tynna, 1812. Un volume in-12 (18 cm x 10,5 cm), XXXVI-490 pp.

Un plan gravé dépliant de Paris (33 cm x 27,5 cm) avec les délimitations en couleurs des arrondissements.

Pleine reliure d’époque, dos orné décoré, pièce de titre, roulettes dorées sur les coupes, tranches bleutées.

Vendu.

__________________

DE LA TYNNA (J.). Dictionnaire topographique, historique et étymologique des rues de Paris contenant les noms anciens et nouveaux des rues, culs-de-sac, passages, places, quais, ponts, boulevards, etc., et la désignation des arrondissemens et des quartiers dans lesquels ils sont situés; accompagné d’un plan de Paris. Paris, 1816. Un volume in-12 (17 cm x 10 cm),LVIII-610 pp.

Deuxième édition.

Un plan gravé dépliant de Paris (33 cm x 27,5 cm) avec les délimitations en couleurs des arrondissements.

Demi veau décoré d’époque, pièce de titre, tranches marbrées. Reliure en mauvais état (dos avec manques ).

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*