DAUBAN (Charles-Aimé). La démagogie en 1793 à Paris. Paris en 1794 et en 1795. Les prisons de Paris sous la Révolution.

 

Danse des jacobins autour de l’échafaud après l’exécution de Louis XVI

Aujourd’hui, nous nous plongeons dans la période révolutionnaire avec trois volumes où l’on trouve de multiples documents, recueillis, mis en ordre et commentés par un conservateur du Cabinet des Estampes, Charles-Aimé Dauban.

Ces ouvrages, rédigés à peine un siècle après les événements qui bouleversèrent notre Histoire, apportent l’éclairage de l’époque sur  ces épisodes mouvementés.

Charles-Aimé Dauban (1820-1876) a commencé par enseigner l’histoire dans différents lycées de province. Parallèlement à ses activités enseignantes, il est aussi journaliste, il sera rédacteur en chef au Breton de Nantes de 1845 à 1850. En 1854, il devient attaché au département des médailles de la Bibliothèque Impériale. Dans le même établissement, il est nommé en septembre 1858, conservateur-sous-directeur adjoint du Cabinet des Estampes. En parallèle, il publie d’importants travaux d’histoire et de littérature ainsi que d’autres écrits se rattachant aux Beaux Arts.

Pour présenter ces ouvrages, nous suivrons l’ordre chronologique de leur parution.

Soupers fraternels dans les sections de Paris

Pour le premier ouvrage, La démagogie à Paris en 1793, Charles-Aimé Dauban rassemble de nombreux documents éclairant les événements et leur déroulement tout au long de l’année 1793. Cette fine chronologie nous plonge au coeur de la Révolution et de ses acteurs et nous apportent de multiples détails : De l’exécution de Louis XVI, aux funérailles de Lepelletier de Saint-Fargeau, en passant par l’installation du Tribunal révolutionnaire, à l’envoi de l’armée de Mayenne en Vendée, à l’exécution de la reine, à la fête de la Raison, à l’épuration au club des Jacobins….

Intérieur d’un Comité révolutionnaire

Pour le deuxième ouvrage, Charles-Aimé Dauban poursuit son rassemblement de pièces toujours selon un autre chronologique : Le gouvernement révolutionnaire avant la chute de Robespierre, Nivôse (du 21 décembre 1793 au 20 janvier 1794). Aperçu sur les affaires de la République à l’intérieur et à l’extérieur pendant ce mois, Ventôse (du 19 février au 20 mars). Résumé historique du mois, Germinal (du 21 mars au 20 avril). Résumé historique des principaux événement du mois, Floréal (du 20 mai au 19 juin). Résumé historique du mois, Messidor (du 19 juin au 18 juillet). Résumé historique du mois, Thermidor (du 19 juillet au 18 août), Fructidor (du 18 août au 21 septembre), An III. Vendémiaire (du 22 septembre au 21 octobre).

L’ancien préau des femmes à la Conciergerie

Pour le troisième ouvrage, Charles-Aimé Dauban présente les prisons de Paris et les relations qui en ont été laissées par les contemporains : Les prisons de Paris avant la Révolution, Les massacres de septembre à l’Abbaye, Caron de Beaumarchais, La Commune de Paris, Le Baron Riouffe, Mémoires d’un détenu pour servir à l’histoire de la Tyrannie de Robespierre, La Conciergerie, Le Luxembourg, Les Madelonnettes, Maison d’arrêt de Port-Libre, Maison d’arrêt des Carmes, Pélagie, Saint-Lazare, Le poète Roucher à Saint-Lazare, La Mairie, La Force et Le Plessis, Dialogue des Morts (Les prisonniers de La Force).

Ces trois ouvrages présentent un précieux ensemble sur la période révolutionnaire et apporte un très intéressant éclairage à partir des documents de l’époque, sur le quotidien des acteurs et de la population parisienne mêlés à ces événements.

__________________________________

DAUBAN (Charles-Aimé). La démagogie en 1793 à Paris ou Histoire, jour par jour, de l’année 1793 accompagnée de documents contemporains rares ou inédits. Paris, Henri Plon, 1768. Un volume in-8 (23,5 cm x 15,5 cm), XXI-644 pp.

Enrichi de seize gravures de Valton et d’autres artistes d’après des dessins inédits et des gravures du temps.

DAUBAN (Charles-Aimé). Paris en 1794 et en 1795. Histoire de la rue, du club , de la famine composée d’après des documents inédits particulièrement les rapports de police et les registres du Comité de Salut public. Paris, Henri Plon, 1869. Un volume in-8 (23,5 cm x 15,5 cm), XX-600 pp

Ouvrage enrichi de gravures du temps (8) et d’un fac-simile dépliant.

DAUBAN (Charles-Aimé). Les prisons de Paris sous la Révolution d’après les relations des contemporains. Paris, Henri Plon, 1870. Un volume in-8 (23,5 cm x 15,5 cm) 483 pp.

Ouvrages enrichi de onze gravures vues intérieures et extérieures des prisons du temps.

Les trois volumes en reliure uniforme d’époque. 1/2 chagrin rouge à coins, Dos ornés de fleurons dorés, Titre doré. Tranches mouchetées. Quelques légers frottements.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*