COITTANT. Tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre. Almanach des prisons. Anonyme. Les souvenirs d’un jeune prisonnier, ou Mémoires sur les prisons de la Force et Duplessis pour servir à l’histoire de la Révolution.

vers14_anonyme_001fAujourd’hui nous abordons une période sombre de la Révolution Française, celle de la Terreur  où l’élimination des prisonniers fut systématisée. Avec la loi du 22 prairial an II (10 juin 1794) l’Assemblée de la Convention réduit les procès révolutionnaires à une simple formalité. Elle supprime toute défense aux personnes déférées devant le Tribunal révolutionnaire et ne laisse aux jurés de ce tribunal que le choix entre l’acquittement ou la mort. Cette loi permet par un plan concerté, de procéder à l’élimination physique des prisonniers. Les prisons de Paris étaient pleines depuis la suppression des tribunaux révolutionnaires de province en mars 1794. Les conspirations imaginaires « montées » par des agents de la police politique condamnaient à l’échafaud de nombreux prisonniers, ce fut le cas pour les victimes de la première, de la deuxième conspiration et de la troisième conspirations dite du Luxembourg, de la conspiration dite du Plessis, de la conspiration dite des Carmes, de la Conspiration dite de Saint-Lazare…Plus de six cents exécutions eurent lieu entre Prairial et Thermidor (Mai-Août 1794). Après la chute de Robespierre le 9 thermidor an II (27 juillet 1794), les prisons furent ouvertes et les prisonniers libérés.

L’auteur supposé de notre ouvrage fut lui aussi plongé dans cette tourmente mais il en réchappa. Maurice Tourneux dans sa Bibliographie de l’histoire de Paris pendant la Révolution française (1890-1913, I, 4367-4368) attribue ces textes à Philippe Edme Coittant, employé aux domaines âgé de quarante cinq ans (section du Museum) qui fut enfermé aux Madelonnettes le 6 septembre 1793 transferré à Port-Libre le 25 frimaire an II (15 décembre 1793) puis aux Carmes le 7 thermidor (25 juillet 1794) et mis en liberté le 3 fructidor suivant (20 août).

C’est donc un prisonnier qui raconte sa détention et la vie dans les différentes prisons dans lesquelles il fut jeté.

tableau des prisons 1tableau des prisons 2Cette vie, il l’a raconte en publiant d’abord l’Almanach des prisons ou Anecdotes sur le régime intérieur de la Conciergerie, du Luxembourg etc et sur différents prisonniers qui ont habité ces maisons, sous la tyrannie de Robespierre; avec les chansons, couplets qui ont été faits almanach des prisons 10Tableau des prisons 3puis dans le Tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre pour faire suite à l’Almanach des Prisons, contenant différentes anecdotes sur plusieurs prisonniers, avec les couplets, pièces de vers, lettres et testaments qu’ils ont fait  puis dans Second Tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre pour servir à l’Almanach des Prisons, contenant différentes anecdotes sur plusieurs prisonniers, avec les couplets, pièces de vers, lettres et testamens qu’il ont faits et enfin dans Troisième tableau des prisons sous le règne de Robespierre, Pour servir de suite à l’Almanach des Prisons, contenant différentes anecdotes sur plusieurs prisonniers, avec les couplets, pièces de vers, lettres et testamens qu’ils ont fait.

coittant 32coittant 31Ces quatre ouvrages sont chacun illustrés d’un frontispice. Dans l’Almanach des prisons : La scène se passe place de la Révolution,  le célèbre frontispice où Sanson se guillotine lui-même. Dans le Tableau des prisons de Paris :  La Scène se passe aux Madelonettes Eh! brave homme pourquoi te trouvais-je ici ? Dans le second Tableau des prisons de Paris : Le tems amène enfin la justice (signé J.-B.Louvion), Dans le troisième Tableau des prisons de Paris : Séance de club (signé J.-B.Louvion)

Curieusement notre ouvrage qui présente une reliure homogène pour les quatre titres a été rassemblé dans un ordre différent sous un titre unique  » Tableau des prisons « .  L’explication vient probablement du fait que le premier acquéreur s’est procuré l’Almanach des prisons en 4ème édition puis les 3 titres du tableau des Prisons de Paris en édition originale et le relieur n’a pas respecté l’ordre coittant 30coittant 33des publications. Puisque nous trouvons le Tableau des Prisons de Paris avec une tomaison de I à III et l’Almanach des Prisons avec le n°IV en tomaison alors que le Tableau des Prisons de Paris est présenté comme devant faire suite à l’Almanach des Prisons.  Quoiqu’il en soit nous disposons d’une série complète des publications de Coittant après ses rudes épreuves d’incarcération. Dans chaque tome du Tableau des prisons sous le règne de Robespierre et notamment dans le 3e, l’auteur invite dans son Avertissement  » les citoyens de Paris et des départemens, qui ont échappé au glaive de la vengeance, d’adresser au citoyen Michel, rue des Prouvaires, n°54, les renseignemens, notes, anecdotes, couplets, et généralement tout ce qu’ils croiront nécessaire pour mettre au jour le vaste tableau des turpitudes et des infamies qui ont souillé notre révolution. Le quatrième tableau des prisons paroîtra sous peu de jours ». Il semblerait selon les bibliographes que ce quatrième volume ne fut jamais été publié.

Nous vous présentons aussi un exemplaire de l’Almanach des prisons en édition originale avec les 7 feuillets préliminaires contenant le calendrier révolutionnaire et les fêtes décadaires dans l’ordre de leur instauration.

D’un autre auteur resté anonyme, Nous présentons un autre témoignage de prisonnier avec, Les Souvenirs d’un jeune prisonnier, ou mémoires sur les prisons de la Force et de Duplessis pour servir à l’histoire de la Révolution. L’avant-propos de l’ouvrage résume le livre même :  » Aucun ressentiment particulier ne me détermine à publier mes tristes souvenirs, les crimes que j’ai vu commettre, et les horreurs dont j’ai été témoin; mais quand la clémence pardonne, le coupable n’est point absou ! Le gibet de l’opinion exécute le scélérat, pour épargner à la société de nouvelles victimes… »

________________________

tableau des prisons 10

almanach des prisons 31almanach des prisons 30Tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre. Cette série comprend : Tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre (Volume I), Second tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre (Volume II), Troisième tableau des prisons de Paris sous le règne de Robespierre (Volume III), Almanach des prisons ou Anecdotes sur le régime intérieur de la Conciergerie, du Luxembourg, etc., et sur différens prisonniers qui ont habité ces maisons, sous la tyrannie de Robespierre, avec les chansons, lettres et couplets qui y ont été faits.(Volume IV). Paris, Michel, sd (Tableau des prisons de Paris) et an III pour Almanach des Prisons. Quatre volumes in-16 (13 cm x 8 cm), 198-179-162-178 pp.

Un frontispice (Scène aux Madelonnetttes) (Volume I)

Un frontispice (Le temps amène enfin la justice, signé J.-B.Louvion) (Volume II)

Un frontispice (Séance de Club, signé J.-B.Louvion) (Volume III)

Un frontispice (Scène de guillotine place de la Révolution) (Volume IV)

1/2 reliure d’époque, pièces de titre et de tomaison, filets dorés.  Quelques accidents mineurs.

Bons exemplaires.

Réservé.

____________

almanach des prisons s 1almanach des prisons s 2almanach des prisons s 3Almanach des Prisons ou Anecdotes sur le régime intérieur de la Conciergerie, du Luxembourg, etc., et sur différens prisonniers qui ont habité ces maisons, sous la tyrannie de Ropespierre, avec les chansons, couplets qui y ont été faits. Paris, Michel, An III de la République. Un volume in-16 (13 cm x 8 cm), 15-178 pp.

Notre exemplaire contient en début d’ouvrage, un calendrier révolutionnaire et les fêtes décadaires dans l’ordre de leur instauration.

Un frontispice représentant la guillotine et des têtes décapitées, légendé de la façon suivante :  Gouvernement de Robespierre. La scène se passe sur la place de la Révolution. Admirez de Sanson l’intelligence extrème/Par le couteau fatal il a tout fait périr/Dans cet affreux état que va t-il devenenir ?/Il se guillotine lui même.

Reliure cartonnée postérieure (XIXe). Filets dorés au dos. Pièce de titre. Date dorée en queue.

Bon exemplaire en édition originale de ce précieux témoignage sur la Terreur.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

___________

JEUNE PRISONNIER 2JEUNE PRISONNIER 1Les souvenirs d’un jeune prisonnier ou Mémoires sur les prisons de la Force et Duplessis pour servir à l’histoire de la Révolution. Paris, Chez la citoyenne Brigitte Mathé, Libraire, Palais de l’Egalité, galeries de bois, vis-à-vis le passage du Cirque, n°222, An 3e de la République. Un volume in-8 (20 cm x 13 cm), 88 pp.

1/2 reliure postérieure. Pièces de titre et de tomaison. Dos à quatre nerfs décorés.

Bon exemplaire.

Passionnant témoignage de l’intérieur des geoles révolutionnaires.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*