CHAN (Georges). L’Itinéraire de l’Autobus 24. L’Itinéraire de l’Autobus 63. L’Itinéraire de l’Autobus 84. Sur la montagne Sainte Geneviève.

 

Aujourd’hui nous empruntons les bus parisiens avec d’amusants ouvrages qui nous entrainent  dans les transports en commun au cours des années 60.

Notre conducteur Georges Chan, est ingénieur en chef à la Direction du matériel et de la traction de la SNCF ce qui explique sans doute la thématique de ses ouvrages.

Alors prenons les lignes de bus par ordre chronologique.

L’itinéraire de l’autobus 24, nous conduit de la gare Saint Lazare à Maisons Alfort. L’autobus part de la gare Saint-Lazare, gagne la Seine par la rue Royale et la longe jusqu’à Charenton où il rencontre la Marne avant d’arriver à Maisons Alfort. Il traverse ainsi plusieurs fois la Seine dans son trajet d’aller et de retour, sur cinq ponts différents. Les passagers peuvent alors découvrir La Madeleine, le début des Champs-Elysées, avec au loin, les Invalides et la Tour Eiffel, puis le palais du Louvre, Saint-Germain-l’Auxerrois, les quais, l’Institut, le Palais de Justice, la Cité, Notre-Dame, l’île Saint-Louis, le Jardin des Plantes.

L’itinéraire de l’autobus 63 nous conduit de la Gare de Lyon à la Porte de la Muette. Il part de la Gare de Lyon, suit le quai Saint Bernard parcourt le boulevard Saint Germain en faisant quelques incursions de part et d’autre du boulevard, quai des Tournelles puis tourne dans le rue du cardinal Lemoine et se faufile jusqu’à Saint-Sulpice, dépasse le Palais Bourbon, longe la Seine et gagne la colline de Chaillot sur la rive droite. Il achève son parcours à la porte de la Muette.

L’itinéraire de l’autobus 84 nous conduit du Panthéon à la Porte de Champerret. Il part du Panthéon, suit le jardin du Luxembourg puis gagne par Saint-Sulpice, le boulevard Raspail et le boulevard Saint-Germain, traverse la place de la Concorde et remonte vers la plaine Monceau par la Madeleine et Saint-Augustin. Par la rue de Courcelles, il rejoint la place Péreire pour atteindre la porte de Champerret.

Ces trajets sont autant de prétextes à décrire les monuments parisiens présents sur les parcours et à évoquer la sociologie des quartiers traversés. L’itinéraire des bus nous entraîne dans le Paris des années 60. Finalement le décor n’a pas beaucoup changé, seuls les trajets de bus ont évolué sous la pression de la circulation.

Georges Chan n’a pas toujours écrit sur les transports en commun parisien, il abandonne aussi les autobus pour présenter un des plus vieux quartiers de Paris, La Montagne Sainte-Geneviève.

_________________________________

CHAN (Georges). L’Itinéraire de l’Autobus 24. Paris, Editions V.D.R., 1963. Un volume in-4 (32 cm x 24 cm), 29 pp.

26 illustrations contrecollées in et hors-texte dont une sur le premier plat de couverture.

Envoi de l’auteur

Un des 300 exemplaires numérotés.

Broché sous couverture rempliée.

Bel exemplaire.

Pour acheter c’est ici.

_____________

CHAN (Georges). L’Itinéraire de l’Autobus 63. De la Gare de Lyon à la Porte de la Muette. Paris, Editions S.N.Mercure, 1969. Un volume in-4 (31,5 cm x 24,5 cm), 31 pp.

27 illustrations contrecollées in et hors-texte dont une sur le premier plat de couverture.

Un des 220 exemplaires numérotés.

Broché sous couverture rempliée.

Bel exemplaire.

Pour acheter c’est ici.

__________

CHAN (Georges). L’Itinéraire de l’Autobus 84. Paris, Editions V.D.R., 1964. Un volume in-4 (32 cm x 24 cm), 27 pp.

24 illustrations contrecollées in et hors-texte dont sur le premier plat de la couverture.

Un des 325 exemplaires numérotés.

Un envoi de l’auteur.

Broché sous couverture rempliée.

Bel exemplaire.

Pour acheter c’est ici.

___________

CHAN (Georges). Sur la Montagne Sainte Geneviève. Paris, Editions S.N.Mercure, 1966. Un volume in-4 (31,5 cm x 24,5 cm), 39 pp.

36 illustrations contrecollées in et hors-texte dont une sur le premier plat de la couverture.

Un des 325 exemplaires numérotés.

Avec le prospectus de l’annonce de sortie de l’ouvrage.

Broché sous couverture rempliée.

Bel exemplaire.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*