Ces Chinois de Parisiens. Aubert et cie, 1851.

 

Aussi singulier que cela puisse paraître, nous allons parler de papier peint. Non pas des somptueuses planches de la maison Zuber, pour ceux qui ne connaissent pas, je les invite à les découvrir http://www.zuber.fr/ mais d’une production beaucoup plus modeste à la limite du canular, imaginée par quelques esprits joyeux du Journal pour rire.

Le Journal pour rire est une publication illustrée humoristique fondée par Charles Philipon en 1848 et qui disparaît à la fin 1855. Le Journal amusant prendra sa suite en 1856 et le petit Journal pour rire en est la version populaire. Ce dernier reprend d’ailleurs les dessins déjà publiés dans le Journal amusant.

les poiresCharles Philipon peut être considéré comme le créateur de la caricature politique française au XIXe. C’est lors d’un de ses procès en 1831 (La caricature politique indisposait le régime en place) qu’il esquisse le fameux dessin de la transformation du visage de Louis-Philippe en poire que Daumier rendra célèbre.

Charles Philipon (1800-1862) est à la fois un caricaturiste de talent et un homme d’affaires avisé. En 1829, il participe à la création du journal La Silhouette et il fonde avec son beau-frère Gabriel Aubert, la maison d’édition Aubert. En 1832, il créé le Charivari. Malmené par le pouvoir politique, Charles Philipon délaisse peu à peu la caricature politique pour s’orienter vers la satire de moeurs.

En feuilletant les pages de l’ouvrage  Ces Chinois de Parisiens, mon attention a été attirée par une marque en bas de page : Première-Deuxième Rouleau, Deuxième-Deuxième Rouleau, Troisième-Deuxième Rouleau, Quatrième-Deuxième Rouleau, Cinquième-Deuxième Rouleau, Sixième-Deuxième Rouleau, Septième-Deuxième Rouleau, Papier Comique d’Aubert. Manifestement ces planches n’avaient pas vocation à rester sous leur reliure cartonnée. De plus la texture du papier était différente des papiers usuellement utilisés pour ce genre de publication.

En faisant quelques recherches, l’explication arrivait rapidement. Il s’agissait de papier peint. Les origines familiales de Charles Philipon lui avaient donné une idée supplémentaire pour développer ses affaires, son propre père avait été fabricant et marchand de papiers peints à Lyon.

chinois 23L’éditeur Aubert a publié six rouleaux « de papiers peints comiques » qu’il annonçait ainsi dans une publicité   » Ces papiers peints contiennent un nombre infini de dessins non politiques par les dessinateurs du Journal pour rire, les dessins sont tous variés non seulement dans toute l’étendue du rouleau, ce qui n’existe jamais dans les papiers ordinaires, mais encore dans six rouleaux différents, en sorte qu’on peut tapisser une pièce de six rouleaux sans qu’un seul dessin se trouve répété.  » Il y eut des tirages sur cinq papiers de couleurs différentes, bleu, vert, rose, jaune et blanc. « 

chinois 24Ces Chinois de Parisiens forment un album réunissant les illustrations provenant des feuillets du premier rouleau des papiers peints comiques découpés dans la 1/2 largeur de la feuille. La première annonce du Journal pour rire le concernant a paru le 14 décembre 1851.

J’ignore la raison du titre choisi  » Ces Chinois de Parisiens  » car aucune planche ne fait allusion à une quelconque origine asiatique. En revanche les situations et personnages parisiens sont abondamment croqués et commentés de légendes comiques.

Notre exemplaire est tiré sur papier jaune. Je n’ai jamais vu de gravures représentant des pièces d’appartement tapissées de ce papier peint, cela devait être assez singulier et donner une impression d’un certain envahissement face à la profusion de personnages et de textes. Il est plus vraisemblable que les amateurs se soient contentés de ranger leur exemplaire dans leur bibliothèque et de feuilleter en souriant les pages de l’album dont vous trouverez le détail ci-après. Il est probable aussi, ce qui explique la rareté des exemplaires disponibles complets, que les clients ont détaché quelques feuilles pour agrémenter leur environnement. Pour la commodité de la lecture, j’ai numéroté les planches. Dans l’exemplaire, seuls les titres et les auteurs sont mentionnés.

chinois 1chinois 2Planche 1. L’Affiche du Vaudeville par Tronens. Variétés par de Beaumont et Bouchot. Planche 2. Les bains de mer par Ed.Morin. Planche 3. Scène parisiennes par Bordes et Ed.Morin. Planche 4. Le Monde viveur par G.de Beaumont. Planche 5. Croquis pris au bal par Monta. Planche 6. Scène de la vie domestique par Bordes et Ed.Morin. Croquis non politique par Bordes. Planche 7. Le parisien en province par Bordes et Ed.Morin. Croquis parisien par Bordes. Planche 8. Bêtises plus ou moins spirituelles par Bouchot et Tronsens. Planche 9. Souvenirs des vacances par Ed.de Beaumont. Planche 10. Que signifient ces petits cabinets ? par Bordes et Ed.Morin. Les rues de Paris en été par Bordes et Ed.Morin. Planche 11. Deux amis de collège par Bordes et Ed.Morin. Un foyer d’étudiant par Bordes et Ed.Morin. Planche 12. Le parisien au village par H.Emy. Planche 13. Souvenirs des bords du Rhin par Benoît. Planche 14. La liberté et la fraternité…modérées par Nadar. Variations atmosphériques par Nadar. Planche 15. Une journée de juillet par Bertall. Un beau mouvement par Lefils et Ed.Morin. Planche 16. Comment on fait son droit à Paris par Tronsens et chinois 4chinois 5Ed.Morin. Planche 17. Les Anglais à Paris par Gustave Doré, Monta, Ed.Morin et Ch.Tonsens. Planche 18. Théâtre italien par Nadar. Planche 19. Une somnanbule lucide par Ed.Morin et A.Thiroux. La couronne d’oranger par Bertall. Planche 20. Les Anglais à Paris. Planche 21. Les Anglais à Paris. Planche 22. Les petites colonnes du boulevard par H.Emy. La caisse d’épargne par Bertall. Planche 23. Accord parfait de tous les partis par Luc Fossari et Ed.Morin. Un bel homme par Nadar. Planche 24. Les Anglais à Paris. Planche 25. Les Français à Londres par Ed.Morin. Planche 26. Croquis militaires par Bordes et Ed.Morin. Planche 27. Croquis militaire par Bordes et Ed.Morin. Planche 28. Les Français à Londres. Planche 29. les Français à Londres. Planche 30. La Corvée de quartier par Bordes et Ed.Morin. Un parisien du train de plaisir par Bordes et Ed.Morin. Planche 31. Tamerlans parisiens, par Bordes. Planche 32. Les français à Londres. Planche 33. Paris musical par E.B., dessins de E.Forest. Planche 34. Croquis plus ou moins militaires par Bordes et Ed.Morin. Planche 35. L’infanterie à cheval par Bordes et Ed.Morin. L’infanterie à pied par Bordes et chinois 7chinois 8Ed.Morin. Planche 36. Paris musical. Planche 37. Paris musical par E.Bourget, dessins de E.Forest. Planche 38. Scènes militaires par E.Bordes et Ed.Morin. Planche 39. Scènes militaires par E.Bordes et Ed.Morin. Planche 40. Nos bons paysans par Belin. Planche 41. Caravane de M.Bibloteau en Afrique par Monta. Planche 42. Souvenirs militaires par Bordes et Ed.Morin. Planche 43. Le désarmement de M.Pigeon par Bertall. Infirmerie régimentaire par E.Bordes. Planche 44. Caravane de M.Biblioteau en Afrique (suite) par Monta. Planche 45.Caravane de M.Bibloteau en Afrique (Suite) par Mona. Planche 46. Scènes terrestres et maritimes par E.Bordes et Ed.Morin. Planche 47. Scène militaire par E.Bordes et E.Morin. La consigne à Rome par Ch.Vernier. Planche 48. Caravane de M.Bibloteau en Algérie (Suite et fin) par Monta. Planche 49. Les artistes en excursion par H.Emy. Planche 50. Une carotte tirée au conscrit par Lefils et Ed.Morin. Un officier. Planche 51. Malheurs du bonheur par Bordes et E.Morin. Croquis parisiens par Bordes. Planche 52. Les petits insensés par Tronsens et E.Morin. Planche 53. Un corsaire à Paris par G.de Beaumont. Planche 54. Pauvres peintres de portraits par Bordes et Ed.Morin. Planche 55. Souvenirs d’atelier par Bordes. Planche 56. Scènes maritimes à bord de la lorette, jolie petite frégate fine volière par E.de Beaumont. 

chinois 9

________________________

chinois 20Ces Chinois de Parisien. Paris, chez Aubert & Cie, place de la Bourse, 29, sd (1851). Un in-folio volume oblong (30 cm x 43 cm).

56 planches de croquis burlesques et de caricatures tirées sur papier jaune. Elles contiennent plus de 200 gravures sur bois .

Premier tirage en album.

Cartonnage papier rose de l’éditeur, titre doré sur le premier plat et sur le dos.

Intéressant exemplaire en bel état de ce « catalogue de papier peint »

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

 

Prochaine parution vendredi 1er juillet. Draner. Paris assiégé. Moloch. Paris dans les caves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*