DUBOIS DE SAINT GELAIS (Louis-François). Histoire journalière de Paris.

  Louis François Dubois de Saint Gelais (1669-1737) a été le précepteur des enfants du Directeur de la Monnaie (Nicolas de Launay) qui en récompense de ses services lui procure une charge de contrôleur des rentes de l’Hôtel de Ville. Commissaire de la marine à Amsterdam, il devient ensuite secrétaire de l’ambassadeur d’Espagne au congrès d’Utrecht. De retour à Paris après ses voyages européens, il devient secrétaire et historiographe de l’Académie de peinture. La société des bibliophiles françois est la doyenne des sociétés bibliophiles en France. Fondée en 1820 par Charles de Pixérécourt, cette société à vocation à faire imprimer des ouvrages inédits ou de réimprimer des ouvrages rares. Constituée […]

CHAN (Georges). L’Itinéraire de l’Autobus 24. L’Itinéraire de l’Autobus 63. L’Itinéraire de l’Autobus 84. Sur la montagne Sainte Geneviève.

  Aujourd’hui nous empruntons les bus parisiens avec d’amusants ouvrages qui nous entrainent  dans les transports en commun au cours des années 60. Notre conducteur Georges Chan, est ingénieur en chef à la Direction du matériel et de la traction de la SNCF ce qui explique sans doute la thématique de ses ouvrages. Alors prenons les lignes de bus par ordre chronologique. L’itinéraire de l’autobus 24, nous conduit de la gare Saint Lazare à Maisons Alfort. L’autobus part de la gare Saint-Lazare, gagne la Seine par la rue Royale et la longe jusqu’à Charenton où il rencontre la Marne avant d’arriver à Maisons Alfort. Il traverse ainsi plusieurs fois la Seine dans […]

BOILEAU (Etienne). Le livre des métiers.

  Il y a quelques jours, nous publiions une page de blog sur Les Cris de Paris en faisant référence à l’ouvrage d’Etienne Boileau que nous n’avions pas encore dans notre librairie. Il vient de faire son entrée sur nos rayonnages et nous éditons une rapide page de blog pour vous le présenter. La première mise par écrit de la réglementation des métiers de Paris, connue sous le nom de Livre des métiers compilée par Etienne Boileau dans les années 1260 a fait l’objet au XIXe siècle de plusieurs publications. Etienne Boileau est nommé par Saint Louis Prévôt de Paris en 1261. Chargé de la juridiction des métiers, il se […]