Voyage de LISTER à Paris en M DC XCVIII suivi des Extraits des ouvrages d’EVELYN relatifs à ses voyages en France de 1648 à 1661.

A toutes les époques, Paris attire les voyageurs étrangers. Ces visiteurs intrigués par le prestige de cette ville, découvrent les lieux et la vie de la société parisienne. Souvent, ils couchent sur le papier leurs impressions et souvenirs. Ces relations de voyage deviennent une source précieuse de renseignements pour les lointains lecteurs du XXIe siècle. Le docteur Lister accompagne le comte de Portland dans son ambassade auprès de Louis XIV, après la paix de Ryfwick. Sa qualité de médecin se retrouve dans son texte aux descriptions chirurgicales d’une réalité parisienne qu’il décrit non sans surprise et que nous lisons aujourd’hui non sans étonnement. Un voyageur étranger à Paris en 1698 […]

SIMOND (Charles). Paris de 1800 à 1900

Charles Simond (1835-1916) fut publiciste, journaliste et romancier. Charles Simond rassembla une importante équipe de conservateurs, d’historiens et d’érudits pour rédiger « Paris de 1800 à 1900 » . A la différence des historiens, il choisit un parti pris journalistique pour rendre particulièrement vivante l’évocation de tous les événements survenus dans la Capitale. Son ouvrage basé exclusivement sur des documents du temps (textes et gravures), ressuscite année par année tout ce qui, de 1800 à 1900, a eu sa place ou son heure dans la vie parisienne. Il constitue ainsi un vivant reportage abondamment illustré de la vie parisienne sous tous ces aspects et sous tous les régimes du Consulat à la […]

PARENT (Paul). Vieux hôpitaux parisiens. Illustré de vingt-cinq eaux-fortes de Omer BOUCHERY.

Omer Bouchery (1882-1962) est un peintre, graveur et illustrateur d’origine lilloise. Il entre en 1896  à l’école des beaux-arts de Lille où il est l’élève de Pharaon de Winter et d’Alphonse Leroy qui l’initie à la gravure. En 1901, il continue sa formation à l’école des beaux-arts de Paris dans l’atelier de Fernand Cormon et suit les cours du graveur Jules Jacquet. Il fréquente aussi l’atelier de son oncle, le sculpteur Hippolyte Lefebvre. En 1907, il expose pour la première fois au Salon des artistes français. Premier second prix de Rome en 1912, il est médaillé d’or au Salon des artistes français de 1914. Après la première guerre, il poursuit […]