CAREY (David). Illustrations de George CRUIKSHANK. Life in Paris; comprising the rambles sprees and amours of Dick Wildfire…

  En 1821, le journaliste Pierce Egan publie « Life in London, or, the day and Nigh Scenes of Jerry Hawthorn, esq., and his elegant friend, Corinthian Tom, accompanied by Bob Logic, the Oxonian, in their rambles and Sprees through the Metropolis, illustrated by the Cruikshank brothers, George and Robert ». Ce fut immédiatement un large succès. Ses personnages, Tom and Jerry, sont entrés dans la culture populaire. En 1822, pour capitaliser sur le succès de  » Life in London » le journaliste David Carey passe quelques temps à Paris et à son retour publie  » Life in Paris ». David Carey (1782-1824) commence par travailler pour un éditeur à Edinbourg avant de s’installer […]

NEMEITZ (Joachim-Christoph). Séjour de Paris, c’est à dire instructions fidèles, pour les Voyageurs de Condition…

  Paris a toujours reçu au cours des siècles de nombreux visiteurs étrangers mais pour ceux-ci la ville était un territoire inconnu et les « guides touristiques » des différentes époques leur permettaient de découvrir les lieux et les moeurs des habitants. A partir du XVIIe siècle, de nombreuses éditions et certaines abondamment illustrées furent publiées par les libraires parisiens. Ce sont aujourd’hui d’intéressants témoignages sur la vie de la capitale au cours des siècles même si certains d’entre eux n’offrent qu’un intérêt limité car souvent ils ne présentent qu’une nomenclature des monuments les plus emblématiques. Ce n’est pas le cas de l’ouvrage de Joachim Christoph Nemeitz que nous allons vous présenter. […]

Sous la direction d’Albert Robida. La Gazette du Vieux Paris.

  Pour l’Exposition universelle de 1900, Albert Robida imagine une attraction extraordinaire, reconstituer en bord de Seine, le Vieux Paris. Un chroniqueur du Figaro, Arthur Heulhard en sera le promoteur mettant les fonds à disposition via une Société du Vieux Paris et Albert Robida assurera la conception architecturale d’ensemble, la conception décorative des mobiliers, costumes et accessoires, la maîtrise du chantier ainsi que la promotion commerciale à travers de nombreux articles de presse illustrés et des produits dérivés. Le Vieux Paris sera une attraction privée autofinancée située dans l’Enceinte de l’Exposition universelle. Le visiteur devra payer un droit d’entrée de 50 centimes à 2 francs selon les jours et les heures. […]