D’HEYLLI (Georges). Dix mois à la Comédie-Française. Siège et Commune (1870-1871) et SOUBIES (Albert). Le Théâtre à Paris du 1er octobre 1870 au 31 décembre 1871.

  Georges d’Heylli (1833-1902) publiciste, journaliste, fondateur et directeur de la Gazette anecdotique, littéraire, artistique et bibliographique. Albert Soubies (1846-1918), critique musical au Soir et historien de la musique et du théâtre. Deux plumes agiles pour raconter les activités théâtrales pendant le Siège et la Commune de Paris. La guerre franco-prussienne de 1870 tourna rapidement au désastre pour les armées françaises, Paris fut assiégé et l’instauration de la Commune de Paris se termina dans le sang. Nous avons déjà évoqué cette période dramatique pour les Parisiens, voir ici. Mais pendant ces temps agités, les Parisiens n’oubliaient pas leurs habitudes de distraction et de plaisir. Dès la proclamation de la République, […]

COQUIOT (Gustave). Illustrations de LOBEL-RICHE. Poupées de Paris. Bibelots de luxe.

  Nous avons déjà évoqué Gustave Coquiot dans une précédente page de blog, voir ici et ses nombreux ouvrages sur des thèmes parisiens de la Belle Epoque. Alors aujourd’hui, nous nous attarderons sur un illustrateur qui a croqué les femmes avec délice. Lobel-Riche (1877-1950) peintre et graveur a illustré de nombreux ouvrages où son trait élégant embrasse tous les sujets. Après un bref séjour à l’Ecole régionale des Beaux-Arts de Montpellier, il interrompt ses études et part à dix-huit ans s’installer dans la Capitale. Ses débuts parisiens sont difficiles. Il commence par placer quelques dessins dans des journaux humoristiques puis illustre son premier livre en 1903, La main gauche de Maupassant […]

BERKELEY SMITH. The real latin quarter. How Paris amuses itself.

Les Américains à Paris, c’est une longue histoire. Cela commence avec la guerre d’Indépendance contre l’Angleterre soutenue par la France de Louis XVI. Benjamin Franklin est alors ambassadeur des Etats Unis en France de 1776 à 1785 où il fréquente les philosophes des Lumières. Les liens un peu distants au cours du XIXe siècle se resserrent avec le cadeau de la statue de la Liberté offerte aux Américains. Les troupes américaines combattent au côté des alliés dès la première guerre mondiale et libéreront toute l’Europe en 1945. Pour les Américains du début du 20e siècle, Paris est une fête comme l’écrira Ernest Hemingway dans son ouvrage posthume (1964). Hemingway y […]