La guerre franco-prussienne. 1870-1871. L’Armée de la Loire.

  Nous approchons de la date anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale. Il est toutefois une guerre quasi oubliée dont la première guerre mondiale sera la conséquence, qui a vu l’affrontement du royaume de Prusse qui s’employait à unifier l’Allemagne avec l’Empire français de Napoléon III qui se laissa entraîner dans un conflit qui allait causer sa perte. A Paris la mémoire du Siège imposé à la capitale et les événements de la Commune qui s’en suivirent, restent dans les mémoires. Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer la période de la Commune en particulier dans : Les convulsions de Paris, Paris sous la Commune et Les ruines de […]

LEVRON (Jacques). Illustrations de Charles SAMSON. Charme du Val de Loire. MERCIER (Jocelyn). Val de Loire.

  Aujourd’hui nous quittons Paris pour la douceur du Val de Loire. La région est connu pour ses châteaux mais ses contours restent un peu flous. D’Orléans en amont de la Loire à Angers en aval, la vallée à proximité du fleuve réunit deux régions et quatre départements. Une longue histoire accompagne ces lieux. Pays gaulois sous les Carnutes qui occupaient l’ancienne province de l’Orléanais, la région passe rapidement sous l’influence romaine. Le christianisme s’y développe à partir du IVe siècle, des monastères y sont fondés Fleury (Saint-Benoît) et Marmoutier. Les vikings ravagent les lieux au IXe siècle. Au Moyen Age le Val de Loire se trouve au coeur de […]

HUARD (Lucien-Charles). Paris et ses merveilles.

  Aujourd’hui un bel exemplaire sous sa percaline décorée, qui présente les merveilles de la capitale à la fin du XIXe siècle, rédigé par Lucien Huard (1839-1900 ?) journaliste et patron de presse. Lucien Huard commence une carrière de dramaturge et de journaliste à Angers vers 1860. A cet époque, il est rédacteur en chef de l’Album angevin. Ce journal devient Le Manteau d’Arlequin qui publie des recueils de pièces de théâtre quand Huard s’installe à Paris. A la fin du second Empire, il lance plusieurs périodiques avec un succès mitigé. En 1865 il s’associe avec le fondateur du journal parodique Le Bouffon dont il est le directeur jusqu’en 1874. Il […]