Cardinal Maurice FELTIN. Illustrations de Charles SAMSON. Notre-Dame. Bertrand DUMAS. Trésors des églises parisiennes.

 

Poursuivons comme chaque jeudi le dialogue entre les livres neufs et les livres anciens, aujourd’hui autour des trésor artistiques des églises parisiennes et de Notre-Dame.

tresors-des-eglise-509782f00145dTintoret, Zurbaran, Le Brun, Girardon, Delacroix, Corot…les plus grands ont peints, sculpté, composé pour les églises parisiennes. Aisément accessibles, leurs oeuvres témoignent d’une grande diversité de styles de la Vierge romane de Saint-Denis au triptyque de l’Américain Keith Haring à Saint-Eustache, neuf siècles d’art religieux sont représentés dans les églises parisiennes. le visiteur appréciera ces pièces remarquables avec une émotion d’autant plus grande qu’il les découvrira dans la lumière et l’ambiance si particulière d’un lieu sacré qui favorisent, mieux qu’ailleurs, la rencontre intime avec une oeuvre de beauté mais aussi de piété.

Pour les Parisiens, vous pouvez commander ce livre ici.

Il n’est pas courant au 20e siècle que des Hommes d’Eglise publient des ouvrages sur un monument. Le cardinal FELTIN (1883-1975), archevêque de Paris de 1949 à 1966, laisse ce témoignage sur Notre-Dame.

Cardinal_FeltinPrince de l’Eglise, le cardinal FELTIN fut successivement, Evêque de Troyes (1927-1932), Archevêque de Sens (1932-1935) puis Archevêque de Bordeaux (1935-1949). Il fut créé Cardinal en 1953. Il a traversé les épreuves du siècle en faisant parfois des choix controversés. A la Libération, il fait partie des prélats dont l’attitude a été jugée conciliante sous l’Occupation. L’épiscopat du cardinal Feltin à Paris est marqué par son soutien à l’Action catholique et par sa préoccupation de l’apostolat en banlieue et dans les quartiers populaires. Dès 1954, il prend la défense du mouvement des prêtres ouvriers. Il fonde les nouveaux diocèses de Créteil, de Nanterre et de Saint-Denis en 1966.

nd3Notre-Dame est l’église parisienne emblématique. La construction de l’édifice, commencée au XIIe siècle pour se poursuivre jusqu’au début du XIVe siècle avec quelques interventions jusqu’au XIXe siècle, marque le territoire parisien de son empreinte gothique. C’est aussi le lieu où bien des événements nationaux sont célébrés qu’ils soient heureux ou malheureux.

En trois chapitres, le cardinal Feltin cerne son propos qui est principalement spirituel. Notre-Dame est : Un témoignage de Foi, Le témoin religieux d’une Histoire, Un serment de Foi. Sa présentation est complétée par une postface rédigée par le conservateur du musée Notre-Dame : Notre-Dame, Témoignage de Vie où les événements qui se déroulèrent au cours des siècles au sein de la cathédrale sont évoqués, ceux qui rythment les événements de la Monarchie puis de la République au cours des siècles.

La longue histoire de Notre-Dame est aussi pour les chrétiens la manifestation d’une foi trans séculaire. Le Cardinal le rappelle dans la dernière partie de l’ouvrage  : Un serment de Foi, où il évoque divers événements marquants : Les Conférences de Notre-Dame, les journées du VIIIe Centenaire, les messes de minuit, la pastorale des touristes…

L’Histoire, les pierres, la foi se conjuguent ensemble à Notre Dame et cet ouvrage en est l’expression.

nd4

nd5

nd7

nd9

nd6

________________________

nd 2nd1S.E. le Cardinal FELTIN, ancien archevêque de Paris. Notre-Dame de Paris. Préface de Monseigneur François Marty, archevêque de Paris. Postface de Pierre Joly, conservateur du musée Notre-Dame. Paris, Editions d’art les Heures Claires, 1968  Un volume in-folio (40 cm x 30,5 cm), 101 pp.

Pointes sèches originales de Charles Samson.

Un des 220 exemplaires numérotés sur grand vélin de Rives.

En feuilles sous emboîtage et coffret toilé de l’éditeur.

Frais d’expédition offerts. Pour acheter c’est ici.

Vous trouverez aussi sur Paris-Libris d’autres titres sur Notre-Dame.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*