(ALLETZ). Almanach parisien en faveur des étrangers et des personnes curieuses.

 

Dans une récente page de ce blog, nous vous avons présenté un petit guide parisien anonyme : Le guide parisien ou Almanach des rues de Paris, aujourd’hui nous poursuivons l’exploration de l’univers des guides parisiens au XVIIIe siècle avec un autre guide lui aussi anonyme mais dont les bibliographes ont repéré la trace puisqu’il est attribué à Pons Augustin Alletz.

Pons Augustin Alletz (1703-1785) fait ses études chez les Oratoriens mais n’a pas la vocation des ordres. Il commence par exercer la profession d’avocat à Montpellier avant de s’installer à Paris où il se consacre à la littérature. En fait, il est surtout connu pour être un habile compilateur. Ses ouvrages ont pour objet la religion, la morale, l’histoire et l’éducation. Il est un domaine qui l’a rendu célèbre, l’agronomie au sens de tout ce qui a trait à la campagne. Repris par d’autres auteurs, les mots agronome (Titre de son ouvrage, L’agronome ou Dictionnaire portatif du cultivateur, 1760) et agronomie contenu dans la préface du même ouvrage ont eu une fortune considérable.

Il n’est pas surprenant que ce touche à tout de la littérature ait reçu commande pour un guide parisien d’autant plus qu’il avait déjà confié plusieurs de ses ouvrages, au même libraire.

Cet almanach a été rédigé par Alletz avec Hébert jusqu’en 1785. Hébert prendra le relais au décès d’Alletz (1785). Il parait de façon irrégulière de 1761 à 1799. Sans date, notre exemplaire comprend deux parties. Il s’agit probablement d’une édition des premières années.

L’Almanach présente tour à tour dans sa première partie, les monuments des beaux arts, répandus dans la ville de Paris, et ses environs indiqués par ordre alphabétique avec notamment un tableau des collections et des cabinets de curiosités des Maisons Royales, des Hôtels et des Maisons remarquables par les Collections de Tableaux ou par l’Architecture.

Dans la seconde partie l’auteur se met  à la place d’un étranger qui arrive pour la première fois à Paris qui a besoin de se loger convenablement, d’être traité gracieusement pour la nourriture, d’être habillé à la mode, de savoir le prix des voitures publiques, etc, de connaître les différents spectacles de Paris, et pour ceux qui viennent pour affaires, il communique des renseignements détaillés sur les tribunaux et les magistrats, les billets et lettres de change, les monnaies…

L’ensemble de ces précieux renseignements pour ceux qui ne connaissaient pas l’organisation de Paris, se trouve comme dans la première partie, classé par ordre alphabétique.

_______________________

(ALLETZ). Almanach parisien, en faveur des étrangers et des personnes curieuses. Paris, chez la veuve Duchesne, sd (1761 et 1764 dates d’approbation) Deux volumes in-24 (12,5 cm x 7 cm), 166-183 pp.

Veau marbré d’époque, dos lisse orné, pièces de titre, tranches marbrées. Petits accidents aux coiffes.

Intéressants exemplaires dans une pleine reliure d’époque.

Pour acheter c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*