BRASILLACH (Robert). Poèmes de Fresnes. CALET (Henri). Les murs de Fresnes

  Pour notre retour sur la toile après les vacances, nous quittons Paris pour Fresnes qui est seulement à une douzaine de kilomètres de la capitale pour évoquer sa prison et deux écrivains, Robert Brasillach qui y fut incarcéré et Henri Toulet qui consacre un ouvrage aux souvenirs laissés par les prisonniers sur les murs des cellules.  » Vous prenez la route nationale, comme si vous alliez à Orléans, ou plus loin. A droite, des plaques indicatrices familières : Malakoff…Une auberge que l’on a toujours connue à cette place : La Vache Noire. On est libre, on est vivant, on arrive… Des bâtiments, des toits rouges, une allée bordée d’arbres […]