VITU (Auguste). La maison mortuaire de Molière. Le jeu de paume des Mestayers ou l’Illustre Théâtre. Notice sur le Monument érigé à Paris par souscription à la gloire de Molière.

  Nous avons peu abordé jusqu’à présent le thème du théâtre à Paris et seuls quelques livres sur le sujet ont fait l’objet de présentation dans ce blog : Dix mois à la Comédie Française, Albert Glatigny, Les boulevards de Paris, alors quand deux ouvrages sur Molière sont arrivés sur les rayonnages de Paris-Libris, l’occasion se présentait à nouveau pour évoquer le théâtre avec son représentant français le plus célèbre. Avec ces deux ouvrages, La maison mortuaire de Molière et Notice sur le Monument érigé à Paris par souscription à la gloire de Molière, nous découvrons la dernière demeure du comédien et le souvenir toujours vivace qu’il a laissé dans […]

DE GAULLE (Julien). Nouvelle histoire de Paris et de ses environs.

  Le blog de Paris-Libris alterne la présentation d’ouvrages rares souvent, d’études parfois, ou d’éditions plus modestes qui ont attiré l’attention du libraire par l’originalité de leurs thèmes. Aujourd’hui nous vous proposons un ouvrage sur l’histoire de Paris rédigé au début du XIXe siècle quand la Révolution passée, les historiens ont redécouvert la longue histoire de Paris. Dulaure que nous avons déjà évoqué ici avait ouvert la voie avec une vision proche de l’idéal révolutionnaire de 1789, d’autres historiens vont refléter une sensibilité différente mais ces deux versions de la même histoire se complète car les deux analyses furent tour à tour dominantes. Il n’est donc pas inintéressant de les […]

ALGAY DE MARTIGNAC (Etienne). Eloges historiques des evesques et archevesques de Paris.

  Aujourd’hui un pan d’histoire religieuse de la capitale avec ses archevêques du XVIIe siècle dont la vie est racontée par Etienne Algay de Martignac. Etienne Algay de Martignac (1620-1698) natif de Brives vient de bonne heure à la Cour et vit dans l’entourage de Gaston d’Orléans ce qui explique sans doute sa proximité avec les Gondi et le cardinal de Retz. Vers l’âge de quarante ans, il se consacre entièrement à l’étude des lettres et traduit de nombreux auteurs latins. A l’origine dans la partie nord du royaume, les archevêchés de Sens et de Reims avaient un rôle primordial dans le domaine religieux. Le rôle politique de Paris s’affirmant, […]