NODIER (Charles). Vignettes par MARVILLE et FOUSSEREAU. La Seine et ses bords.

  Charles Nodier (1780-1844), écrivain, romancier et académicien est un des inspirateurs du romantisme. Installé à Paris en 1801, il publie ses premiers romans Les Proscrits, Le Peintre de Salzbourg suivi des Méditations du cloître puis un Dictionnaire raisonné des onomatopées françaises ainsi qu’une ode contre le premier Consul qui lui vaudra à la fin de l’année 1803, la prison et l’assignation à résidence à Besançon sa ville de naissance. Mêlé à la conspiration dite de l’Alliance, il prend la fuite mais peut revenir s’installer à Besançon à la fin de 1805. Il ouvre à Dôle en 1808, un cours public de philosophie, belles-lettres et histoire naturelle. En janvier 1813, […]

MONTORGUEIL (Georges). Illustrations de Henri BOUTET. Les Parisiennes d’à présent.

Georges Montorgueil dont nous avons déjà évoqué les ouvrages ici : http://blog.paris-libris.com/montorgueil-georges-photographies-de-jules-gervais-courtellemont-croquis-parisiens-les-plaisirs-du-dimanche-a-travers-les-rues/ et ici : http://blog.paris-libris.com/georges-montorgueil-la-vie-a-montmartre/ a écrit de nombreux livres sur des thèmes parisiens. Tout comme Henri Boutet s’est fait une spécialité des scènes et des femmes parisiennes. Mais nous n’avons pas encore parlé de ce dessinateur graveur qui a illustré de nombreux ouvrages. Henri Boutet (1851-1919) produit à partir des années 1890 des eaux-fortes et des pointes sèches représentant « la Parisienne ». Le succès venant, il créé sa propre maison d’édition et publie ses productions dans des périodiques comme Le Frou-frou, L’Assiette au beurre, La Plume, L’Estampe originale, L’Estampe moderne. Il illustre aussi des almanachs que vous pouvez découvrir ici : Almanach pour […]

FREGIER (Honoré-Antoine). Histoire de l’administration de la police de Paris depuis Philippe -Auguste jusqu’aux Etats Généraux de 1789.

  Depuis Napoléon Ier, en matière de police, la capitale est placée sous l’autorité d’un préfet. Dans les prochains mois, la municipalité parisienne va récupérer de nombreux pouvoirs jusqu’à présent dévolus à la Préfecture de Police notamment en matière de voirie et de circulation. Il était donc intéressant  au moment où un important transfert de compétences va s’organiser, de découvrir l’organisation de la police parisienne au cours des siècles. Les livres sur l’histoire de la police parisienne sont peu nombreux. Au début du dix-huitième siècle, Nicolas Delamare publie un ouvrage important en trois volumes, Traité de la Police  en trois volumes (1705-1719, Cot, Brunet) qui fait référence. Les bouleversements apportés […]